Le Rwanda et l’Ouganda sur fond de défiance réciproque se livrerait à une guerre diplomatique, dont les premières victimes seraient les ressortissants des deux pays se trouvant dans les différentes zones frontalières. Ce lundi, en un nouvel épisode de la crise entre les ‘’frères-ennemis’’, l’Ouganda révélait que le Rwanda aurait empêché ses ressortissants d’effectuer un pèlerinage  en Ouganda.

Loading...

Un pèlerinage Chrétien avorté

Selon des sources concordantes, les forces armées rwandaises auraient empêché environ 200 de leurs citoyens de se rendre en Ouganda pour assister à un pèlerinage chrétien. Les pèlerins Rwandais avaient pour intention de se rendre dans le pays voisin pour assister à la commémoration annuelle du Jour des Martyrs en Ouganda, dans un sanctuaire à Namugongo, juste à l’extérieur de la capitale, Kampala ; mais auraient été empêchés de sortir, par l’administration de l’immigration.

C’est que les relations entre les deux pays seraient tendues depuis que le président rwandais Paul Kagamé avait soutenu que le régime de Museveni, aidait les ennemis du Rwanda et tendait à les aider à l’évincer du pouvoir. Des allégations que l’Ouganda aurait toujours démenties. Mais l’administration Kagamé n’en avait cure et interdisait régulièrement à ses ressortissants de se rendre dans le pays voisin, déclarant ne pas être à même d’y garantir  leur sécurité.

Olivier Nduhungirehe, Ministre d’Etat rwandais chargé des affaires de l’Afrique de l’Est, aurait déclaré à la presse, n’avoir pas été mis au fait d’une semblable situation, avant néanmoins d’ajouter ; «  Ce que je sais, c’est que notre consigne de voyage est toujours en vigueur pour tous les citoyens rwandais se rendant en Ouganda » à savoir ne que tout rwandais se rendant en terre Ougandaise s’y rendrait à ses ‘’risques et périls’’.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom