Empêtré dans un scandale lié à son système anti-décrochage MCAS, responsable de deux crashs, dont celui d’Ethiopian Airlines, ayant provoqué la mort de 157 personnes, Boeing vient de subir un revers économique important. En effet, la compagnie aérienne saoudienne flyadeal a décidé de se retirer de son engagement avec l’avionneur américain.

Une information confirmée par l’un des porte-parole de la firme, qui a affirmé que le transporteur low-cost ne finaliserait finalement pas son achat de 737 MAX. À côté de ça, flyadeal a confirmé sa nouvelle acquisition de 30 A320 NEO, avions signés Airbus, ainsi qu’une clause stipulant qu’elle pourrait en commander 20 autres dans le futur. Un superbe coup réalisé par l’avionneur européen, qui récupère des parts de marché au Moyen-Orient et qui, par la même occasion, assène une sacrée défaite à son concurrent numéro 1.

Boeing, le coup dur

Cette annonce n’a toutefois rien de surprenant. En effet, les Boeing 737 MAX sont cloués au sol depuis le 13 mars dernier. Les deux catastrophes Ethiopian Airlines et Lion Air ont effectivement poussé les autorités régulatrices de l’aviation civile à sévir. Aujourd’hui, la firme américaine se doit donc de mettre à jour son logiciel MCAS et proposer des solutions pérennes et innovantes afin de regagner la confiance des décideurs, mais aussi et surtout des passagers. Les sociétés, soucieuses de se fournir en produits fonctionnels souhaitent donc ne pas perdre de temps.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom