Les ministres des enseignements primaire et secondaire ont préparé, le 16 juillet dernier, une communication conjointe pour le conseil des ministres pour demander l’autorisation de rompre les contrats des enseignants reversés en 2008. La communication conjointe porte sur la mise en place de nouveaux contrats pour les enseignants qualifiés  pour l’enseignement au primaire et au secondaire général.

Loading...

Dans cette communication, les deux ministres recommandent au conseil des ministres la rupture des contrats avec tous les enseignants directement reversés en agents contractuels de l’Etat à partir  de 2008 au profit  des ministères des enseignements maternel, primaire et secondaire général. Car, les différents diagnostics des sous-secteurs de l’enseignement primaire et secondaire général ont révélé un très faible niveau de performance des élèves. Cette situation s’explique, entre autres, par la qualité de l’enseignement dispensé dans les établissements scolaires publics ainsi que par le manque  d’enseignants qualifiés.

Des dysfonctionnements

Selon eux, les récentes évaluations intellectuelles organisées dans les deux sous-secteurs ont permis de constater que moins du tiers des enseignements  évalués, quelles que soient leurs catégories, maîtrisent les contenus notionnels objet d’enseignement-apprentissage-évaluation. La communication indiqué que parmi les enseignants, le cas des enseignants initialement sous contrat  local  (communautaires et vacataires) et qui ont été reversés en enseignants contractuels sans test de sélection à l’entrée est plus critique. Très peu d’entre eux disposent du minimum de compétences requis. De plus, les différents travaux réalisés par les commissions de contrôle ont mis en cause des dysfonctionnements qui ont entaché ces opérations de reversement. De ces travaux, il ressort que des enseignants qui ne disposent pas des profils requis, d’autres avec de faux diplômes, ont été frauduleusement introduits dans ce corps des agents contractuels de l’Etat.

Alors les deux ministres conseillent, aussi, au conseil des ministres l’autorisation pour la mise en place de nouveaux contrats pour les enseignants qualifiés  pour l’enseignement au primaire et au secondaire général. Aussi, ces enseignants dont les contrats sont ainsi rompus doivent être tous soumis à une évaluation. Les meilleurs à ce test vont être retenus et réintégrés dans le corps enseignant.

Voir les commentaires

23 Commentaires

  1. Commenter :moi je vois que c’est un faux problème car si c’était problème de niveau,la première évaluation suffisait pour rompre le contrat de ceux qui étaient nuls.tel a été le cas?

  2. Commenter :Depuis Un bon moment il y a trop de désordre dans l’enseignement primaire et segondaire il faut encouragé le pouvoir en place pour ses reformes s’il ne se reproche rien venez on va vous fait le teste incapable de tenir un bon francais juste sans faute vraiment enfin l’ordre est au rendez vous du courage

  3. Quand je lis certains de nos contradicteurs d’en bas; je m’étrangle.
    Comment cautionner la médiocrité que Yayi Boni en son temps a érigée en gouvernance ????
    On reverse à la fonction publique des plombiers, conducteurs de Zem et j’en passe comme enseignants.
    Même au temps du feu général Kerekou ; on passait par une école pour devenir enseignant.
    Et pourtant ; le feu général n’est point docteur en quoi que ce soit.
    C’est dire que l’autre est une véritable calamité.
    Pour finir; j’informe les uns et les autres que Sacca Lafia lancera un concours de recrutement de 500 policiers.
    Ils peuvent déposer un dossier.
    Voyez-vous ; un désert de compétences ce pays que Talon a pris fermement par la main pour y instaurer l’ordre et le développement.
    On le portera tous en triomphe dans 12 ans
    Je reviens
    Le Plombier

  4. Évaluation par si, évaluation par là, alors qu’aucune de ces évaluations n’a respecté aucun critère.
    Pour évaluer un Enseignant selon les Approches Par les Compétences, il faut évaluer l’enseignant en situation de classe mais malheureusement, rien de cela n’est respecté.
    Les autres raisons qui ne sont pas fondées et qui sont évoquées sont là déperdition scolaire et les cas d’abandon. Depuis que ce gouvernement est venu au pouvoir, il ne fait que détruire mais il ne construit rien. Comment comprendre que tout ce que le gouvernement finissant a fait est complètement mauvais. Il faut apprendre à continuer avec les bonnes actions et corriger les mauvaises pour aller de l’avant au lieu de chercher à tout reprendre et à tout refaire pour se mettre à creuser d’autres trous qui ne seront pas faciles à boucher.
    On sens à travers certaines réformes, la violation flagrante des droits de humains. C’est dommage parce que l’actuel président ne s’éternisera pas au pouvoir.

  5. Commenter :
    Quand on parle de l’incompétence,moi j’ai honte à l’endroit du peuple béninois. Talon n’est pas descendu du ciel avec ses ministres, les personnes d’hier sont des personnes d’aujourd’hui. je me demande là où étaient les ministres dont on parle lorsque le reversement se faisait. n’oublions pas que ce gouvernement ne va pas s’eterniser au pouvoir hein.si un autre président arrive en présence du meme personnel de l’education et qu’il critique le systeme actuel.que ferions nous? je ne soutiens personne mais laissez moi dire que la majorité de ces enseignants manquent de volnte du metier auquel ils exercent sinon depuis onze ans;trop c’est trop.merci

  6. C’est parce que vous qui soutenez cette idée, vous n’êtes pas concerné. Mais qu’il vous souvienne que ceux qui ont passé au concours en 2016 ont été formé par ses ACE réversés, faite une étude comprarative des résultats depuis la prise au service de ces reversés jusqu’à nos jour durant les examens. Quand licencier les gens souvenez vous que ces pères et mères de famille ont été formés par certains de ces ministres et aujourd’hui ont les traitent d’incompétence, alors s’ils le sont leurs formateurs aussi sont incompétent. La solution c’est de les formés et non mes renvoyer.

    • Le problème avec Talon et sa clique c’est qu’ils n’ont pas de couilles. Autant dire qu’ils cherchent à caser ses griots patentés. C’est plus simple que de perdre du temps…

  7. Les klebés tout ce que Talon fait c’est bon. Yayi. Soglo. KEREKOU EUX AUTRE Ne c’est pas gouverné. C’est bon vous allez voir le Bénin ce que sa va devenir. Marina hôtel tout ses employés plus de 400 personnes sont a la maison sens un franc. Maintenant c’est le tour des enseignants.

  8. Yayi Boni a perverti ce pays avec des actes de brigandages qui ont pour noms : faux diplômes, concours frauduleux (100 douaniers originaires de Bantè), contractuels reversés sans evaluation de leurs comptences, sacrifiant ainsi des generations d’apprenants….Vous etes tellement habitués à ces mics macs que vous les considérez comme normaux. Pitié pour mon pays

  9. Commenter :mais ce que le gouvernement est inacceptable pourquoi veulent ils augmenter le taux de chômage, ne peut t-on laisser ces enseignant de yayi tranquille

  10. Ils veulent enlever les mauvais grains des bons grains .À vous de bien vous apprêter pour réussir à ce test de sélection . Les meilleurs vont intégrés le corps des enseignants .Ne boycotter jamais le fit test . Quand bien même vous avez onze ans d’ancienneté générale dans ce corps , parmi vous , il y a des brebis galeuses .

  11. @@@,saches que le problème ne se pose pas de la sorte. le gouvernement dit que le premier test permettra de choisir les meilleurs et il y aura une formation pour le reste puis un deuxième test et les meilleurs seront encore retenus, et le reste ceux qui n’ont pas pu s’ensortir on leur trouvera un autre point de chute dans l’administration. je ne vois pas le problème

  12. C’est de la foutaise, tout ça. On veut sacrifier de milliers de pères et mères de famille, en créant d’autres problèmes. C’est une catastrophe.

  13. Nous partagerons ce point de vue à condition que les contrats de tous ceux ( maçons, tailleurs, coiffeurs, soudeurs, mécaniciens etc) qui ont été parachutés dans les Administrations publiques en 2008 soient soient rompus au même titre que les enseignants reversés en cette même période. Donc nous invitons les autres Ministres à emboîter le pas à leurs collègues des enseignements maternel, primaire et secondaire. Ce faisant, le gouvernement a rendu justice et ça ne donnera plus l’air de deux poids, deux mesures .

  14. Mon cher il ne faut pas déplacer le sujet. Gouverner c’est prévoir! YAYI devrait prévoir avant de faire ce reversement anarchique! On ne gère pas sous un coup de tète! il fallait passer par un test avant de reverser les agents; c’est un travail de brouillon a cause du populisme! Kerekou qui n’était pas un grand intellectuel ne fera jamais ca!

  15. Je propose de nous éviter le sempiternel “les faux diplômes c’est YAYI, etc, etc…”.
    La solution selon moi des contractuels vacataires communautaires a certainement répondu à une préoccupation louable. Sauf que comme d’hab. ça a été fait “en bor..d-e-l couvrez !”. Pas de tests à l’entrée, pas de contrôle/réévaluation, sessions de remise à niveau, etc… Du projet national dans la plus pure tradition béninoise.

    Ici, au lieu de se jeter sur les enseignants visés et de laisser les enfants sur le carreau, il faudrait passer par un test, identifier ceux qui sous juste en dessous pour les assigner à des formations de remise à niveau, ce qui reviendrait à couper la poire en 2.
    Car, je me répète, il n’y a pas que le critère du niveau qui compte, mais aussi celui du nombre d’enseignants par enfants en âge scolaire. Problème que tendait à résoudre justement l’enrôlement des enseignants mal préparés.

    Mais, aujourd’hui tout le monde sait que le Bénin va devoir sortir pas mal d’argent (93 milliards : sentence arbitrale), alors on va virer le maximum de personnes de la fonction publique en usant à fond du prétexte de la performance.

    CQFD

    \\\\////
    (@_@)

    • Est ce qu’on peut dire que ce quelqu’un a fait pendant 11ans, il peut continuer de mal faire ???? Même si le niveau ni était pas, c’est sur que depuis ce temps, il y a eu amélioration.
      Autre chose, que dit-on de l’expérience de la pédagogie accumulée ???
      En outre, qui sont ceux qui veulent les remplacer????
      Enfin, sue deviendront les renvoyés après 11ans du métier??????

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom