A la faveur de la visite du président Ghanéen Nana Akufo-Addo à Paris, Emmanuel Macron a abordé la question du franc CFA. C’était devant une assemblée de représentants de la diaspora africaine de France, invités à l’occasion.

Pour le numéro 1 français, le franc Cfa est un sujet que son pays doit pouvoir ouvrir et qu’il a décidé d’ouvrir « ensemble avec (ses) partenaires africains de manière apaisée, sans culte du symbole, sans tabou, ni totem ». Il a tenu à faire savoir que la monnaie coloniale a une « utilité » et il faudra « garder la part de stabilité ça apporte ». Dans le même temps, il faut aussi «  permettre à toute la région de s’intégrer pleinement dans un espace monétaire intégré » a-t-il déclaré.

La monnaie unique a eu un impact énorme sur le niveau de vie des européens

Les propos du président français interviennent dans un contexte où les Etats membres de la Cédéao sont décidés à  se doter d’une monnaie commune. Ils ont même déjà trouvé un nom (eco) pour cette devise qui doit voir le jour d’ici 2020. Le président ghanéen a indiqué devant son homologue français qu’il y avait des « défis dans ce projet » de monnaie unique.Cependant, il s’avère être un modèle. « Le développement de l’Europe a eu un impact énorme sur le niveau de vie des Européens et l’un des piliers essentiels de ce projet a été la monnaie unique » a-t-il fait observer.

Voir les commentaires

9 Commentaires

  1. Pourquoi la France mêle encore sa bouche dans cet affaire ?Donc je fais appel aux dirigeants africain d’aller jusqu’au bout de leurs objectifs ,sans l’avis de l’Occident .toujours en avant et surtout n’abandonnez jamais, car union fait la force.

  2. “Pourquoi la France…dans cette affaire de monnaie ?” Tu sais “M’BOMA” quand tu es lié contractuellement avec quelqu’un et que tu veux le délier pour en le faire évoluer ou en contracter un autre, il vaut mieux ne pas le faire unilatéralement 🙂 🙂 hum…

    ” la France ne pourra rien contre la volonté des africains” je crois qu’elle a même décidé les plus bornés à comprendre qu’il était temps d’évoluer et proposé à d’autres etats de se joindre au projet de la nouvelle monnaie…

    \\\\\///
    (@_@)

  3. Emmanuel Macron a raison parce que le franc CFA est utile pour la France tous ceux qui parlent d’utilité du franc Cfa sont des marionnettes de la France en quittant le franc CFA la France perd beaucoup on a les yeux ouverts maintenant la France ne pourra rien contre la volonté des africains nous voulons changer de monnaie si la France vois que le CFA est utile elle n’a qu’à l’utiliser

  4. Pourquoi la France se mêle t-elle dans cette affaire de monnaie ? Je pense que les africains doivent poursuivre leur mission, en bouchant leurs oreilles. Monnaie unique=développement.

  5. Mais pourquoi la France est si hypocrite?
    A chaque fois qu’on parle de fcfa, elle nous rappele que c’est la monnaie des africains et il nous revient de decider de son sort.
    Mais voilà, nous avons decidé de la mettre de coté pour une monnaie unique, et maman France s’en offusque.
    What is the problem!

      • Tu préfèrerais une solution d’aventuriers idéologues – à chaque pays africain sa monnaie – qui amènerait l’instabilité en plus d’accroitre la pauvreté, au lieu de celle vers laquelle va l’Afrique (abandon du CFA avec conservation de la stabilité, réduction de la pauvreté) ?

        Quand tu vois le Nigéria (1ère puissance africaine) et le Ghana qui se préparent à faire partie de cet ensemble monétaire, ça ne déclenche rien dans ton esprit à propos de tes certitudes de panafricaniste qui se satisfait de rêver ?

        \\\\\///
        (@_@)

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom