Après le mouvement de protestation des jaunes, une autre frange de la population française a manifesté ce vendredi 12 juillet au Panthéon français. Il s’agit en effet de plusieurs sans-papiers qui réclamaient une meilleure prise en charge sur le plan de l’hébergement. Réunis au sein des collectifs de sans-papiers, ces derniers ont adressé un courrier à Edouard Philippe par le biais du réseau social Tweeter pour fustiger la loi sur l’immigration. Ce collectif avait également mené une telle manifestation quelques semaines plutôt au siège d’Elior à la Défense. A cette occasion, ils avaient menacé d’attaquer « toutes les entreprises qui exploitent les immigrés sans papiers ».   

« Des sans visages pour la République française… »

Les réclamations de la manifestation de ce vendredi au Panthéon ont toujours été relatives à la régularisation de leur situation. « On occupe [le panthéon] parce qu’il y a 200.000 logements vides à Paris et que les nôtres dorment sous les échangeurs du périphérique […] Parce qu’au foyer de Thiais comme dans tous les autres, la police vient le matin rafler les habitants jusque dans leurs chambres » dénoncent-ils dans le communiqué diffusé sur le réseau social.

Ils se décrivent dans le texte de ce communiqué comme des « sans voix des sans-visages pour la République française ».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom