L’ancien président ivoirien en exil en Belgique depuis sa libération sous conditionnelle en début d’année par la Cour internationale pénale, animerait malgré la distance, activement, la vie politique ivoirienne. Interdit pendant sa période probation de discours politique et encore moins de déclaration directe, Laurent Gbagbo ne parle que par le truchement de son parti et autres sympathisants.

Loading...

Gbagbo appelle, lui aussi à la réconciliation

Avec le passif ivoirien des périodes de grosses crises débutant par une année électorale, 2020, représenterait donc une année ‘’poudrière’’ pour la Côte d’ivoire. Puisque cette fois, tous les voyants seraient au rouge. La coalition qui s’était rangée derrière le président Alassane Ouattara actuellement au pouvoir, RHDP, s’était dissoute avec d’abord le départ de Henri Konan Bédié et du PDCI, du moins avec encore le gros du lot ; et ensuite le départ de Soro Guillaume grosse figure de la ‘’lutte pour le pouvoir contre Gbagbo’’.

Du coup l’ancien RHDP donnait naissance à un monstre à trois têtes, chacune susceptibles de remporter les élections. Et comme pour ajouter encore un peu de sel à la sauce politique Laurent Gbagbo et Blé Goudé, désormais libres retrouvaient derechef leur place sur la scène politique et redistribuaient les cartes de possibles alliances.

Un contexte hautement explosif, tous auraient à cœur de désamorcer, après Blé Goudé dans un message « à la Côte d’ivoire » il y a quelques semaines, c’était au tour de son mentor Laurent Gbagbo d’appeler à la paix et à la Réconciliation. Dans un autre message aux ivoiriens, l’icône politique du FPI, Laurent Gbagbo par la voix de Danon Djédjé, vice-président du parti  aurait estimé que pour « une élection apaisée », il était nécessaire de d’abord réaliser « la réconciliation des ivoiriens (…) afin d’éviter les mêmes crises que les Ivoiriens ont vécues en 2010 ».

Aussi aurait-il décidé d’engager son parti dans une « dans une campagne pour la réconciliation nationale » avec des appels à conciliabule avec toutes les forces vives du pays. Et Pour l’instant seul le PDCI de Bédié aurait répondu à l’appel.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom