La convention de non double imposition signée entre le Sénégal et l’île Maurice en 2002 a été dénoncée par le président de la république Macky Sall qui menace de quitter l’accord. En effet le gouvernement du Sénégal soupçonnerait l‘île Maurice de faire perdre au Sénégal une somme importante de recettes fiscales à travers la convention en question au bénéfice de nombreuses compagnies étrangères qui sont présentes sur le territoire des deux pays.

Plusieurs millions de dollars

Le site d’informations africanews.com rapporte que le président Macky Sall estime une perte de plus de 250 millions de dollars de recettes fiscales en 17 ans au profit de son partenaire. L‘Île Maurice qui se trouve déjà  sur la liste grise de l’Union européenne hébergerait selon le gouvernement du Sénégal des entreprises  investissant au Sénégal, dans les ressources minières comme le zircon ou l’or.

Contourner la fiscalité en bénéficiant de la convention

Rappelons que dans le cadre de la convention de non double imposition, les entreprises présentes dans les deux pays signataires ne s’acquittent pas de leurs impôts dans les deux pays. En hébergeant ces entreprises, l’Île Maurice leur donne donc la possibilité de contourner la fiscalité en tirant profit de la convention.

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom