(S. Valente/E-Press)

L’Idole des jeunes et Nicolas Sarkozy étaient bien proche. L’ancien président français est revenu dans son livre « Passions » paru le jeudi 27 juin dernier aux éditions de « L’Observatoire » sur cette proximité qu’il y avait entre la célébrité et lui. Ces pages qui sont consacrés à Johnny interviennent également comme un hommage à titre posthume au chanteur. Il insiste sur certains faits et gestes posés par le Taulier qui ont retenu son attention. Pour l’ancien locataire de l’Elysée, l’interprète de « Les portes du pénitencier » est irremplaçable. 

« N’est pas Johnny Hallyday qui veut. » 

 « Je ne suis pas sûr qu’il sera remplacé ! N’est pas Johnny Hallyday qui veut. »  a écrit Nicolas Sarkozy qui est revenu sur le premier spectacle de l’Idole des jeunes auquel il a assisté.  « Il chantait avec Sylvie. Nous étions dans les années 1960. Ma mère avait acheté des places pour la matinée du samedi. J’étais alors trop jeune pour aller au spectacle du soir » s’est-il remémoré dans son ouvrage « Passions ». L’autre chose qu’a révélée Nicolas Sarkozy sur l’époux de Laeticia Hallyday est ce côté inconnu du grand public.  Il lui arrive également d’avoir des jours « sombres ». L’ancien leader de l’UMP confie qu’il était « gentil, solaire, rayonnant » mais parfois « triste, absent ».

L’homme politique français indique que le Taulier faisait partie de ses partisans sur le politique. Il se rappelle également du soutien que lui a apporté la star du rock ‘n’roll en assistant à l’un de ses meetings. « Il y eut aussi Marseille où Johnny Hallyday me fit la bonne surprise de venir au premier rang, pour me soutenir et m’écouter. C’était important pour moi qui l’ai aimé depuis le début » laisse-t-il lire dans son livre. Rappelons que dans cet ouvrage intitulé« Passions », l’ancien président français parle de ses relations avec des personnalités. Il avait abordé la grande amitié qui le liait à la famille Chirac et plus précisément à Bernadette Chirac, l’ancienne première dame de la France.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom