Ce dimanche, vers 22h00 GMT, dans la région de Tachkent, également connue sous le nom de Vouno, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Nicosie, une explosion se produisait, provoquant un grand vacarme et incendie autour. A petit matin les habitants effarés découvraient les débris de ce qui semblerait être un missile échoué sur leur sol.

Loading...

Un missile par erreur….

Selon les autorités du pays, l’objet serait en fait un missile israélien issu d’une frappe sur la Syrie qui aurait sur les flancs des montagnes de Nicosie, atterri par ‘’erreur’’. Selon Kudret Özersay, ministre chypriote des Affaires étrangères, dans une de ses publications sur les réseaux sociaux ;  La première évaluation serait que le missile de fabrication russe, faisant partie du système de défense aérienne syrien déroulé contre les frappes israéliennes, aurait courbé son rayon d’action et serait « tombé » dans le pays. « Les pièces tombées à différents endroits prouvent que le missile a explosé dans les airs avant son crash », aurait-il publié en substance.

Un incident sans précédents depuis le début des opérations militaires au Moyen-Orient. Des avions de guerre israéliens, rapporte la presse locale, auraient tiré des missiles visant les positions de l’armée syrienne à Homs, à environ 30 km de Nicosie, ainsi que la banlieue de Damas pendant la nuit, aussi Nicosie situé plus à l’Est de la Syrie se serait retrouvé dans le rayon d’action élargie des affrontements. Puisque selon analyste militaire chypriote grec, les débris suggèreraient un missile S-200 de fabrication russe, dont la portée pouvait atteindre 40 km.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom