R. Kelly au tribunal. Ph : E. Jason Wambsgans / Chicago Tribune

Actuellement derrière les barreaux, en attendant son procès, l’ancienne gloire américaine R.Kelly a vu sa demande de remise en liberté être refusée par le tribunal fédéral de la ville de Chicago. En effet, selon le juge en charge de cette affaire, l’artiste représente une menace pour la société. Toutefois, l’artiste continue de faire pression.

Déjà accusé d’avoir abusé sexuellement de jeunes filles mineures, Robert Kelly est désormais pointé du doigt, accusé de détention d’images pédopornographiques, mais également de kidnapping et d’exploitation sexuelle. Acculé, n’ayant plus vraiment aucun recours, ce dernier risque jusque 195 ans de prison s’il était amené à être reconnu coupable de tous les chefs d’accusation portés à son encontre.

R.Kelly craint pour sa vie

Détenu dans une prison fédérale en attendant son procès, R.Kelly semble toutefois vivre un véritable calvaire en prison. Illettré, l’artiste aurait énormément de mal à assumer la gestion des tâches quotidiennes qui lui sont notifiées… Par écrit. Pour ne rien arranger, ce dernier semble également avoir peur pour sa vie. Son avocate, Nicole Blank Becker a confirmé ces soupçons, estimant que son client courait un véritable danger. Résultat, celui-ci a été mis à l’isolement sur sa propre demande.

L’artiste plaide toujours non coupable

Se refusant toujours à reconnaître les faits qui lui sont reprochés, R.Kelly continue de plaider non coupable. S’il devrait passer au moins le reste de l’été derrière les barreaux en attendant que son procès n’ait lieu, celui-ci pourrait également avoir à être jugé dans d’autres États américains. Il aura effectivement droit à une audience concernant une possible extradition à partir du début du mois de septembre prochain.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom