Toujours derrière les barreaux, au moins jusqu’à ce que sa prochaine audience ne se tienne, R.Kelly vient d’apprendre une bien mauvaise nouvelle. En effet, ce dernier a appris le départ de ses équipes de Darrell Johnson, son “manager de situation de crise“. Proche du chanteur, Johnson a simplement expliqué qu’il avait pris la décision de partir pour raisons personnelles.

Loading...

Invité à discuter de cette décision sur CNN, Darrell Johnson a confirmé son départ, ajoutant que, de toute façon, R.Kelly était toujours aussi bien entouré, Greenberg, l’avocat du chanteur étant un homme sur qui il est bien évidemment possible de s’appuyer. De son côté, le conseil a également confirmé le départ de Johnson, le remerciant pour son travail de tous les instants.

Coup dur pour R.Kelly

Dans un communiqué, ce dernier a souligné que Johnson a toujours cru en l’innocence de R.Kelly et que, c’était bien pour cette raison qu’il s’était engagé de cette manière avec, pour objectif, de rétablir la vérité. Il semble toutefois acquis que Johnson continuera de suivre le dossier de loin.

Son départ lui, intervient quelques heures seulement après qu’il ait été invité sur le show de Gayle King, CBS This Morning. À cette occasion, ce dernier affirmait qu’il ne laisserait jamais sa fille en compagnie d’une personne accusée de pédophilie. Un message que n’a pas forcément dû apprécier R.Kelly, lui-même suspect dans de nombreux cas de pédophilie.

R.Kelly, dans l’embarras

Faisant face à 18 chefs d’accusation, dont 13 dans l’Illinois et 5 à New York, dont exploitation sexuelle de mineures et kidnapping, le chanteur est attendu le 2 août prochain à l’occasion d’une audience dans la cour fédérale de New York, avant d’être entendu le 4 septembre prochain, du côté de Chicago cette fois-ci. Le chanteur lui, continue de nier les faits qui lui sont reprochés mais risque tout de même jusqu’à 195 ans de prison.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom