Photo : PAUL HENNESSY / GETTY IMAGES.

La décision était attendue et déjà critiquée par les démocrates. Le président Donald Trump a annoncé l’expulsion d’un grand nombre d’immigrés illégaux ce week-end affirmant que cette situation d’illégalité ne peut plusieurs perdurer.  « Ce n’est pas quelque chose que j’aime faire, mais des gens sont venus illégalement dans notre pays » a d’abord affirmé le président Trump avant de poursuivre qu’il était dans l’obligation de le faire.

« Ils sont venus illégalement, nous les renvoyons légalement. C’est très simple » a-t-il ajouté. Mais la véritable raison évoquée par le président américain semble ailleurs.

Les raisons évoquées en filigrane lors de l’annonce

« Des millions de personnes font la queue pour devenir des citoyens de ce pays… Ils ont passé des tests, étudié, appris l’anglais, attendu sept, huit, neuf ans (…) Ce n’est pas juste qu’il suffise à quelqu’un de franchir la frontière pour obtenir la citoyenneté ». A l’en croire le président américain veut donc réduire les inégalités entre immigrés en plus d’appliquer et de forcer les immigrés à suivre les voies légales pour s’installer dans le pays. Selon certaines sources près de 2000 familles seront concernées par ses expulsions massives.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Tout ce cirque aurait pour but d’influencer positivement la position de Trump Dans les presidentielles auprès de son electorat blanc et raciste comme lui.
    Après le canular enregistré face au regime retrograde chiite iranien qu’il n’a pas eu le courage de procéder a des frappes comme il prétendait pouvoir faire a travers des menaces il se retourne contre les immigrés clandestins pour des raisons politiciennes purement.

  2. Tout ce cirque aurait pour but d’influencer positivement la position de Trump Dans les presidentielles auprès de son electorat blanc et raciste comme lui.
    Après le canular enregistré face au regime retrograde chiite iranien qu’il n’a pas eu le courage de procéder a des frappes comme il prétendait pouvoir faire a travers des menaces il se retourne contre les immigrés clandestins pour des raisons politiciennes.

  3. This earth doesn’t belong to nobody today or later we all will go and the world we world will judge us base on what done everything here is vanity before do things think and put yourself in others shoes

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom