Après l’investiture du président Emmerson Mnangagwa à la tête du Zimbabwe en 2017, la lutte contre la corruption s’est accentuée dans le pays. Des ministres en ont déjà fait les frais, puisqu’ils ont été arrêtés et poursuivis par la justice pour des faits d’abus de pouvoir et de corruption. Ce jeudi, une autre ministre, en l’occurrence, celle de l’environnement et du Tourisme Prisca Mupfumira a été arrêtée pour détournement présumé. L’information a été donnée par le média d’Etat The Herald. L’arrestation de la ministre du tourisme a été faite par la commission anti-corruption du Zimbabwe (ZACC).

« La ministre du Tourisme est actuellement détenue »

« Nous pouvons confirmer que la ministre du Tourisme est actuellement détenue chez nous pour interrogatoire et possible poursuite » a déclaré la ZACC sur Twitter. La ministre de l’environnement et du tourisme Prisca Mupfumira est poursuivie par la commission anti-corruption zimbabwéenne (ZACC) parce qu’il se peut qu’elle ait trempée dans une affaire de détournement de plusieurs millions de dollars, alors qu’elle occupait le poste de ministre des affaires sociales quelques années plus tôt.Prisca Mupfumira était ministre des Affaires sociales à l’époque de l’ancien président Robert Mugabe. Celui-ci l’avait congédiée quelques temps avant le coup d’état de 2017.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom