Un fait qui n’est pas une première en Centrafrique. Un homme de 50 ans qui a été enterré vivant hier vendredi en République centrafricaine est décédé. La scène a eu lieu dans la ville de de Carnot, située à plus d’une centaine de kilomètres de la capitale de la Centrafrique, Bangui. A en croire certaines sources locales, la mort de cet homme de cinquante ans est intervenue après qu’ un guérisseur traditionnel l’ait accusé de sorcellerie.

Loading...

Une femme sauvée par les forces de l’ordre

Le guérisseur en question tentait en vain de venir à bout de la maladie de treize personnes. Tard dans la nuit du Jeudi, un de ses patients est décédé. C’est à ce moment que le guérisseur a désigné comme principal responsable de la maladie de ses patients, l’homme de cinquante ans. Ainsi, les parents du malade décédé ont attaqué ce dernier jusqu’à l’enterrer vivant.

Notons que ce type de phénomène lié à la sorcellerie, est récurrent dans ce pays d’Afrique, particulièrement dans les zones où l’Etat a perdu son influence. Toujours dans la ville de Carnot, une femme a été sauvée de peu par les forces de l’ordre la semaine passée. Des jeunes manifestaient en effet leur volonté de la brûler vive parce qu’ils la suspectaient de sorcellerie.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom