En Côte d’Ivoire, les différentes formations politiques sont déjà dans les starting-blocks en vue de la présidentielle de 2020. Il faut dire que le paysage politique ivoirien a connu un profond chamboulement et c’est le Front Populaire Ivoirien (FPI), l’ex Parti au pouvoir qui est le parti politique le plus dynamique sur le terrain. Le FPI a repris véritablement du poil de la bête depuis que plusieurs de ses ténors sont rentrés au bercail.

Simone Gbagbo est le symbole de ce nouveau souffle insufflé au FPI. Cela fait maintenant 1 an que l’épouse de Laurent Gbagbo a bénéficié de l’amnistie accordée par le président ivoirien, Alassane Ouattara. A l’approche du scrutin présidentiel, l’ancienne première dame est plus que déterminée à faire rayonner l’image du parti aux 4 coins de la Côte d’Ivoire.

Simone Gbagbo en mode conquérante

Après avoir rassemblé des militants dans les régions favorables à l’ex-parti au pouvoir, Simone Gbagbo s’attaque maintenant à l’un des principaux fief du régime en place, Séguéla. Séguéla est le bastion officiel de l’influent ministre de la défense, Hamed Bakayoko. En effet, Simone Gbagbo effectuera une tournée dans le département de Séguéla pour renforcer la présence du FPI.

Il faut dire que l’épouse de Laurent Gbagbo s’aventure en terrain miné à Séguéla car en plus d’être le fief d’Hamed Bakayoko, le département est également sous l’influence de plusieurs bonzes du RHDP comme le président de l’assemblée nationale, Amadou Soumahoro. Le défi s’annonce donc immense pour Simone Gbagbo qui devra utiliser judicieusement son aura pour mobiliser les foules dans le bastion d’Hamed Bakayoko.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. A mon avis, il serait mieux que le Bonne gagnerait a conforter son assise dans les zones conquises plutot que de se lancer dans des batailles dont elles ne possèdent pas les armes….à moins que ce soit une tentative de rapprochement, qui sait?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom