L’évaluation diagnostique des enseignants Ace 2008 a eu lieu ce samedi 24 août 2019 dans tout le Bénin. Dans les centres du Ceg 1 et du Ceg 2 d’Abomey-Calavi que nous avons visités au cours de cette évaluation, les compositions se sont déroulées sans écueils. Pas de mouvement d’humeur. De nombreux enseignants étaient présents et ont composé pour certains, jusqu’à 13 h et pour d’autres jusqu’à 10 h.

Loading...

480 candidats présents sur 493 inscrits au Ceg 2 d’Abomey-Calavi, 1193 présents sur 1330 inscrits au Ceg 1 de la même localité. Ce sont là les taux de participation des enseignants Ace 2008 à l’évaluation diagnostique organisée à leur profit ce samedi 24 août 2019, dans ces centres que nous avons visités. Contrairement à ce qui est craint depuis l’annonce de cette évaluation ayant engendré bien de polémiques, les compositions se sont plutôt déroulées dans la quiétude dans ces deux centres du département de l’Atlantique.

Des épreuves abordables

Au ceg 1 d’Abomey-Calavi qui a accueilli des enseignants de la maternelle et du primaire, les candidats de la maternelle ont fini leur composition déjà à 10h35. Selon certains candidats abordés, l’épreuve était abordable malgré le fait qu’on leur aurait proposé une épreuve de dissertation en lieu et place d’une épreuve de pédagogie appliquée. « Il fallait faire une rédaction sur au moins 20 lignes », a expliqué l’un d’eux. Ceux du primaire ont quant à eux fini, leur composition à 13 heures sans aucun incident.

La remarque est également la même au niveau du Ceg 2 d’Abomey-Calavi. Ici ce sont des enseignants du secondaire qui ont composé. Tout s’est également déroulé dans la quiétude et la sérénité. Dominique Ayinongbo, enseignant, professeur adjoint de mathématiques au poste de comptable dans un collège, également venu composer affirme être sorti satisfait de la salle de composition « Pour avoir composé cette épreuve de Professeur Adjoint (Pa) et tel que les membres bipartites, les gens du Cnds et du gouvernement, ont pris un accord par rapport au format des épreuves, je crois qu’ils ont tenu promesse. Ils sont restés dans la logique de ce format par rapport à la catégorie de chaque enseignant. Qu’il soit adjoint ou certifié. Donc, c’est de bonnes impressions», a-t-il déclaré.

D’après lui l’épreuve est très abordable d’ailleurs. « Ils ont parlé d’une moyenne de 10 sur 20. Ecoutez, si c’est une épreuve qui répond déjà à notre grade, qui n’aura pas au moins 10/20. Moi qui vous parle, le minimum de note que je prendrai, c’est au moins 17 ou bien 18. Je suis sincère. Vous avez fait l’université, vous avez un diplôme. Prenez ces épreuves de Pa et de Pc, vous allez voir que ceux-là qui ont ce parcours universitaire et qui ont aussi fait les écoles normales supérieures doivent pouvoir quand même s’en sortir», estime-t-il appelant le gouvernement à bien choisir les correcteurs.

Quelques absents pas encore totalement absents

Même si la composition s’est bien déroulée dans ces centres, on note tout de même des absents par ci par là dans les salles. « Dans ma salle, on était 08 présents sur 30 inscrits », a déclaré une enseignante de la maternelle après la composition au Ceg 1 d’Abomey-Calavi. Un autre enseignant du primaire rencontré sur le même lieu affirme que dans sa classe seulement un tiers des inscrits étaient présents. Cependant, tous les deux pensent qu’il faudrait relativiser car même ceux d’entre eux qui ne sont pas concernés par cet examen ont été inscrits sur les listes. Abondant dans la même direction, le Directeur Départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle de l’Atlantique (Ddestfp Atlantique), Maurice Podanho, rencontré dans le centre du Ceg 2, explique que tous les absents ne sont pas en réalité des absents. « En réalité, les absents ne sont pas encore de vrais absents dans la mesure où ils ont eu la possibilité d’aller composer ailleurs. (…)Les candidats qui sont en vacances dans une zone ont été autorisées à composer dans le centre le plus proche de cette zone-là », a expliqué Maurice Podanho.

Des salles spéciales de plus pour les vacanciers

Pour ces enseignants loin de chez eux et qui ont eu la possibilité de composer là où ils se trouvent actuellement, des salles leur ont été apprêtés pour la circonstance. C’est le cas au niveau des établissements que nous avons visités. C’est ce que confirme d’ailleurs Maurice Podanho. « Il a fallu créer pour ces candidats deux salles et comme ils sont de disciplines différentes, il faut qu’on leur trouve toutes les épreuves de l’enseignement général pour que chacun puisse avoir l’épreuve dans son domaine disciplinaire» a confié le Ddestfp  assurant que tout a cependant été fait afin que tous les candidats composent dans de bonnes conditions.

Il félicite, à cet effet, tous ceux qui ont contribué au bon déroulement  de l’évaluation. « Il faut s’en féliciter. S’en féliciter, c’est féliciter tout le monde depuis le sommet par rapport aux instructions qui ont été données, par rapport à l’organisation qui a été mise en place. C’est aussi féliciter les acteurs qui ont été mis sur le terrain, féliciter les membres de l’administration des établissements concernés, féliciter la police républicaine et tous ceux qui ont pris une part active dans l’organisation», a laissé entendre le Ddestfp satisfait du bon déroulement de l’évaluation. « On peut considérer qu’il y a eu plus de peur de mal. On peut considérer que malgré l’appel au boycott lancé par certains syndicats que les enseignants concernés ont fait preuve de maturité, ont fait preuve de discernement et ont bien compris l’enjeu en acceptant de venir composer ce samedi 24 août 2019.», s’est-t-il réjoui.

Il faut noter que pour cette évaluation, plusieurs agents de la police républicaine ont été dépêchés sur les lieux pour la sécurité des candidats. Notre équipe a pu dénombrer environ une vingtaine pour les deux centres de compositions visités.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitations à tous ces enseignants qui ont composé. J’espère que votre niveau et les formations qui vont suivre permettront aux uns et aux autres de former efficacement les nouvelles générations.

    Nous veillerons à ce que les engagements pris par le gouvernement soient également respectés. Votre participation à cette évaluation vous honore et fait de vous de gens responsables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom