Ph : Evaristo Sa / AFP / Getty Images

Ce jeudi, sur son compte Twitter, le président français, Emmanuel Macron avait exprimé son inquiétude face aux incendies qui sont en train de ravager le poumon vert de la planète, la forêt amazonienne. Le locataire du palais de l’Elysée avait parlé de crise internationale en appelant à des discussions urgentes lors du sommet du G7 qui doit s’ouvrir ce samedi 24 Août à Biarritz

D’autres dirigeants de grande puissance ont également appelé à des discussions obligatoires sur ces incendies qui ravagent l’Amazonie. Cette forêt appartient à plus de 60% au Brésil. Jair Bolsonaro, le président brésilien qui est un climato-sceptique affirmé est très controversé pour sa politique en faveur de l’environnement.

La menace de Paris

Ce Vendredi, dans un communiqué, l’Elysée a fait savoir qu’Emmanuel Macron s’est indigné du fait que son homologue, Jair Bolsonaro n’a ni respecter ses engagements climatiques ni son engagement en matière de biodiversité. “Compte tenu de l’attitude du Brésil ces dernières semaines, le président de la République ne peut que constater que le président Bolsonaro lui a menti lors du Sommet d’Osaka” dira la présidence française. Pour Macron, le dirigeant brésilien n’a aucunement été franc sur le sujet de la protection de l’environnement et cela pourrait avoir des répercussions. En Effet, l’Elysée a notifié que si Bolsonaro continue dans sa démarche, la France va s’opposer catégoriquement au traité de libre-échange UE-Mercosur qui fait actuellement couler beaucoup d’encre et de salive.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom