YURI KADOBNOV/AFP

Au début de l’année 2019, le président russe Vladimir Poutine avait présenté en grande pompe à la face du monde, une nouvelle génération de missiles ultra-sophistiquée. L’homme fort du Kremlin avait alors indiqué que ces nouveaux types de missiles étaient invincibles, indétectables ou encore hypersoniques, bref un autre niveau. Poutine avait alors menacé de viser avec sa nouvelle arme plusieurs points stratégiques au niveau des pays occidentaux.

Un des missiles de cette nouvelle génération d’armes à savoir le Bourevestnik, fut mis en avant. Il faut dire que le développement du Bourevestnik relève du secret défense. Oiseau de tempête en français, le missile est à propulsion nucléaire et d’après Vladimir Poutine, il a une portée illimitée capable de franchir tous les systèmes d’interception.

les tests sur le Bourevestnik pointés du doigt

Il y a quelques jours, une explosion a été localisé au niveau d’une base militaire en Russie, au large du Grand Nord. 5 personnes qui étaient tous des travailleurs de l’agence nucléaire russe (Rosatom) ont péri dans l’accident. Les autorités russes ont annoncé que ladite explosion était liée aux tests des nouveaux armements. Mais selon les USA, il est plus que certain que l’explosion soit liée aux tests du missile de croisière Bourevestnik. Ce jeudi, au cours d’une cérémonie d’hommage aux 5 victimes, l’agence nucléaire russe a annoncé que le développement des nouveaux types d’armements allait se poursuivre.  “Nous remplirons les devoirs que nous a confiés notre Patrie. Sa sécurité sera entièrement assurée” dira Alexeï Likhatchev, le patron de Rosatom.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom