La fête de la Tabaski (nom wolof pour Aïd El Kebir) sera officiellement fêtée au Sénégal ce lundi 12 août. Cette célébration reste marquée par un pic des dépenses des consommateurs en denrées alimentaires. L’oignon et la pomme de terre restent les plus demandés en cette période. Habitués à voir une augmentation des prix de ces aliments; les consommateurs ont pu choisir entre leurs marchés habituels et les chaînes Auchan.

L’installation de la chaîne de distribution française Auchan au Sénégal en 2015 a été très fortement critiquée par les commerçants notamment. Ces derniers ont toujours soutenu que Auchan tuerait petit à petit leur activité qui ne pourra pas faire à la concurrence du géant. Cette période de Tabaski a pourtant permis à Auchan de convaincre plus de consommateurs.

Augmentation des prix de 50 à 75%

Les périodes de fête au Sénégal correspondent chaque fois à de fortes augmentations de prix. Cette année dans les marchés traditionnels les prix de l’oignon et de la pomme de terre sont passés respectivement de 6000 à 10500 francs voir 11 000 francs et de 6500 à 9500 francs CFA. Pendant ce temps le maintien du prix habituel dans les supermarchés Auchan est noté. Résultat: les magasins ont été pris d’assaut par les consommateurs vite avertis de cette politique des supermarchés. Le collectif “Auchan Dégage” aura encore perdu des sympathisants.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Franchement ces commerçants n’ont cas chercher le moyen d’avoir des prix compétitif parce qu’ils abusent vraiment et si ça continue ils vont simplement disparaître. Vous trouver à auchan des produits à un prix 10 fois inférieur que celui proposé par les commerçants des marchés et pourtant tout ces produits sont produits au Sénégal. Ils doivent essayer de supprimer les multiples intermédiaires qu’il ya entre commerçant et producteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom