Ancien président de la coalition « Bénin en route » et membre fondateur du Bloc Républicain, Jean-Baptiste Hounguè s’est récemment confié au quotidien béninois Fraternité. L’homme politique est revenu sur le récent remaniement ministériel de Patrice Talon. Il se félicite de la présence des membres du BR et de l’UP, dans l’équipe gouvernementale.

“Les deux grands partis politiques qui soutiennent les actions du Chef de l’Etat sont bien représentés”

« Dans un passé récent, certains ministres n’avaient pas d’obédience politique. Aujourd’hui, avec ce nouveau gouvernement, les deux grands partis politiques qui soutiennent les actions du Chef de l’Etat sont bien représentés. Il y en a qui ont été reconduits à leurs postes et d’autres ont fait leur entrée dans ce gouvernement. Cela traduit la sincérité du président de la République qui a promis travailler avec les partis politiques » estime Jean Baptiste Hounguè. Si l’ex président de la coalition « Bénin en route » est heureux de la présence des deux blocs pro-Talon dans le nouveau gouvernement, il ne regrette pas l’absence des autres partis soutenant le chef de l’Etat. Pour lui, ces formations politiques qui se réclament de la mouvance présidentielle n’ont vraiment pas fait le pas de la réforme du système partisan.

Il n’y a pas de raison pour qu’on fasse la promotion de leurs cadres

« L’un des objectifs du rassemblement des forces politiques soutenant les actions du président Patrice Talon en deux partis politiques, était de régler le problème de la multiplication tous azimuts des partis politiques…Nous avons consenti des sacrifices avec la coalition Bénin en route  parce que nous avons cru à la réforme du système partisan… Les partis qui se réclament de la mouvance présidentielle n’ont pas vraiment fait le pas de ladite réforme » estime Jean Baptiste Hounguè. Il n’y a donc pas de raison pour « qu’on fasse la promotion de (leurs) cadres ».

Améliorer la loi portant statut de l’opposition

Ce n’est que justice s’il n’y a que  ces deux formations politiques qui soient au gouvernement, poursuit Jean Baptiste Hounguè.  L’autre sujet abordé par Jean-Baptiste Hounguè, c’est le statut de l’opposition. Il souhaite que l’actuelle législature améliore « la loi portant statut de l’opposition ». Une opposition qui selon lui a été « sûrement été surprise par les nouvelles réalités » puisqu’elle n’a pas pu se mettre en règle.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Des gens qui b’ont rien a dire divaguent et racontent des sornettes…
    80% des ministres de Talon 3 étaient ministres avant la creation des conglomérats d’affames baptises up ou br…
    Maintenant celui la vient nous raconter que ces machins électoraux de Talon sont représentés au gouvernement et que Talon « travaille «  avec les partis ! Parce que Le rombolesque Abimbo truc a ete recompense comme exécuteur des basses oeuvres ou est ce parce que la super nulle ministre de l’enseignement superieur a ete remerciee ?
    Ils nous prennent pour aussi bêtes qu’eux ou quoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom