Le média canadien CBC a rendu public une enquête qui renseigne sur les dérives enregistrées dans le processus de l’immigration au Canada. L’enquête incrimine en effet la société de consultants en immigration de Toronto, WonHonTa Consulting. Cette structure demande à ses usagers qui sont candidats à l’obtention d’une résidence permanente au Canada une forte somme pour leur miroiter un emploi qui n’existe pas. Ce montant qui est évalué entre 170 000 $ et 180 000 $ est exigé pour garantir aux immigrés l’emploi, la rémunération ainsi que les différentes pièces.

Une violation flagrante de la loi

L’auteur de l’enquête s’est fait en effet passer pour un aspirant à l’immigration au Canada. Il a contacté les responsables de la structure en tant que ressortissant chinois. Le journaliste en immersion a utilisé le réseau social chinois WeChat pour échanger avec l’intermédiaire entre la structure et les immigrants. Au bout du processus, les patrons de WonHonTa Consulting se sont finalement fait prendre au piège quand un confrère de l’homme des médias les a joints pour avoir les réelles conditions pour immigrer aux Canada. Ils se sont juste contentés de nier les faits. Pour  Me Richard Kurland avocat en immigration à Vancouver, les agissements de cette structure constituent une violation des législations en vigueur au Canada.  « Je pense que cela constitue une violation flagrante de la Loi sur la protection des réfugiés et de l’immigration, ainsi que du programme d’immigration du Canada. », condamne-t-il.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom