Quelques heures après l’annonce de décès de l’ancien président du Zimbabwe, les messages fusent de toute part pour lui rendre hommage. Son successeur à la présidence du Zimbabwe  Emmerson Mngangagwa a été le premier à saluer la mémoire de celui qui est considéré comme père fondateur du pays. Il a choisi le même canal du réseau social de l’oiseau bleu pour laisser ses premiers mots sur l’homme qui a dirigé l’ancien Rhodésie pendant plusieurs décennies. Dans son message, il déclarait en effet que les actes posés par Robert Mugabe pour son pays ne seront jamais oubliés.

« Un grand combattant de la libération… »

« Le commandant Mugabe était une icône de la libération, un panafricain qui a dédié sa vie à l‘émancipation (…) de son peuple. Sa contribution à l’histoire de notre nation et de notre continent ne sera jamais oubliée. Que son âme repose en paix » a notamment écrit sur Twitter, l’actuel président du Zimbabwe Emmerson Mngangagwa.

Le président zimbabwéen annonce la mort de son prédécesseur Robert Mugabe

La mémoire de l’illustre disparu a également été saluée par d’autres dirigeants africains comme Ali Bongo. Toujours sur Twitter, le président gabonais a présenté toutes ses condoléances et celles de son pays à la famille ainsi qu’au chef de l’Etat du Zimbabwe. « Robert Mugabe fut un grand combattant de la libération, l’acteur décisif de l’indépendance de son pays, le Zimbabwe, doublé d’un fervent panafricaniste. Ne ne l’oublions jamais. Qu’il repose en paix. Mes condoléances à sa famille, au peuple zimbabwéen et au Président Mnangagwa » laisse lire Ali Bongo.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom