L’actualité relative à la fermeture des frontières terrestres entre le Nigéria et ses pays limitrophes dont le Bénin continue de défrayer la chronique. Ce vendredi 20 septembre 2019, le président de la République Fédérale du Nigéria s’est prononcé sur le sujet à la faveur d’une publication qu’il a faite sur le réseau social Twitter. Muhammadu Buhari fait en effet remarquer dans sa publication sur le réseau social de l’oiseau bleu que quelques semaines seulement après la fermeture des frontières, les résultats sont déjà visibles. Pour lui, la contrebande a baissé de façon considérable depuis que son gouvernement a pris cette mesure. Il a saisi également cette occasion pour lancer quelques piques aux opérateurs économiques qui violent la loi au profit de leurs intérêts.

Le profit au patriotisme…

«Quelques semaines seulement après le début de la fermeture partielle de la frontière, nous constatons déjà une baisse du volume de contrebande de contrebande sur certains de nos principaux marchés à travers le pays. » s’est réjoui le président nigérian. Il a également déploré le goût poussé des opérateurs économiques nigérians pour le profit au détriment des législations en vigueur dans le pays. Il a notamment mis l’accent dans son Tweet sur les différents dégâts que causent aux populations ainsi qu’à l’économie nigériane les produits importés. «Il est regrettable qu’il existe des opérateurs qui ne respectent tout simplement pas les règles qui préfèrent le profit au patriotisme et dont les pratiques égoïstes en matière de contrebande et de contrefaçon aident les usines étrangères à continuer à fonctionner tout en fermant les nôtres. » dénonce Buhari

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. mdr… c’est normal que quand on ferme la frontière,et que rien ne rentre qu’il y ait baisse d’activité de tout les côtés.c’est presque une évidence.mais est-ce que ça résout le problème?
    les gens au lieu de prendre la peine de réfléchir avant d’agir,ils agissent d’abord par haine de l’autre et ils réfléchissent après.les BÉNINOIS n’ont aucun problème avec les produits dont le Nigeria parle et quand bien même ces produits franchissent la frontière du BÉNIN,c’est les douaniers nigérians qui doivent faire leur travail.
    doit-on blâmer le BÉNIN parce-que les douaniers nigérians ne font pas leur travail?
    qu’ils ouvrent la frontière et on verra si la contrebande a vraiment baissé comme il dit…mdr

  2. Fermeture des frontières du Nigéria : Buhari satisfait des retombées.
    – De quelles retombées parle t- on. Seul BUHARI pourra nous le dire.
    Quand le peuple souffre du manque de denrées alimentaires le politicien malin a intérêt a revoir la copie de sa décision absurde. Rira bien qui rira le dernier

  3. Ce qui a un début a une fin. Les gens ont fini par mieux reflehir. Toutefois , beaucoup reste faire
    Parce que la réponse a la déclaration de Mr Élias n’ est toujours pas donnée. A quand cette réponse et toute la correction aux maux qui minent les élections.
    L’ histoire est têtue et rattrapera certainement ceux qui ont triche avec le peuple

  4. 1…faire diversion..
    2 contenir la colère de la population..suite à la ferméture des frontières
    3 le congres du prd..

    dis je…on ira de surprise en surprise..dans les jours à venir

  5. Il parait…à ce qu’il paraitrait…que les fcbe..ont eu leur certifcat……?

    Il faut dire…que les rupturiens..ne sont pas des autistes…car ils savent appréciés..le rapport de force

    1..la sortie de wallis zoumarou..
    2..le réquisitoire de batoko..
    3..le coup de korogoné..et ce qui s’est passé à ouaga..
    4..la rencontre dangoté ajavon à paris..
    5..la ferméture des frontières..
    6 les déclarations de jb alias..

    dis je…les font réflechir..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom