Le Mali est un pays islamique, avec plus de 90% de musulmans. Depuis 2012, le nord du pays est confronté à une grave insécurité à cause des mouvements djihadistes. Cependant trop de questions se posent à l’égard du gouvernement malien face à cette insécurité. Face à l’insécurité, et l’instabilité du pays, le très influent prêcheur,Imam Mahmoud Dicko a décidé de se lancer en politique pour ramener la paix et la stabilité au Mali.

Mahmoud Dicko a fait de brillantes formations en Arabie saoudite. En 2012, il est désigné comme médiateur pour la crise du nord du Mali quand les djihadistes se sont emparés de plusieurs villes. Ce samedi 07 septembre 2019 au palais de la culture, Mahmoud Dicko était devant une foule nombreuse de ses partisans pour faire attendre son message.

L’imam Dicko est sans conteste l’une des personnalités les plus influentes du Mali. Il est très respecté et écouté par de hautes personnalités maliennes. Le mouvement lancé par Mahmoud Dicko se dénomme la coordination des mouvements, associations et sympathisants (CMAS). Dans son message à ses sympathisants, le prêcheur malien adresse une liste des maux qui minent son pays. En plus de l’instabilité sécuritaire, Mahmoud Dicko a dénoncé les faits de corruption et la gouvernance peu vertueuse au plus haut sommet de l’État.

Son combat

“Mon problème, c’est ceux qui ont trahi le peuple malien. C’est à eux que je m’adresse. Mon combat, c’est d’abord (contre) eux”, a déclaré l’imam Dicko à la tribune du palais de la culture de Bamako. Il a fustigé une “corruption à ciel ouvert et endémique” avant d’ajouter par la suite qu’il ne souhaite que la paix pour son pays. Pour certains analystes, l’influent prêcheur malien a des ambitions présidentielles, lui qui ne s’entend pas très bien avec le président Ibrahim Boubacar Keita. Si l’imam Dicko a de véritables ambitions politiques il sera un sérieux challenger pour le pouvoir en place.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom