Ce jeudi alors qu’il recevait à la présidence à Abuja, Hajiya Salamatu Umaru Baiwa et ses consœurs des femmes leaders du APC, le parti au Pouvoir, le président Buhari révélait que les femmes lorsqu’elles étaient aux instances dirigeantes, assuraient une gestion plus efficaces des ressources et une inclusion plus large. D’où leur pôle positionnement au niveau de postes stratégiques dans son gouvernement.

« J’ai remis la trésorerie aux femmes(…) c’est stratégique »

Pour le président Buhari, le Nigéria comptait de nombreuses technocrates ayant des expériences locales et internationales en matière d’économie et de finance ; aussi avait-il consécutivement, nommé deux femmes à la tête du ministère des Finances ; d’abord Kemi Adeosun et ensuite  Zainab Ahmed.

« Depuis l’arrivée au pouvoir de cette administration, j’ai remis la trésorerie aux femmes » aurait prêché en terrain conquis, le président nigérian aux femmes leaders de son parti puisque aurait-il expliqué, si « au niveau des ménages, vous remettez l’argent aux femmes pour qu’elles se débrouillent. On peut aussi en tenir compte dans la gestion de la trésorerie du pays, (…) C’est stratégique ».Pour Muhammadu Buhari, les femmes auraient un don quasi inné pour aligner les ressources disponibles aux besoins manifestés.

Prenant à témoin ce jeudi, le leader National des femmes du parti présidentielle,  Hajiya Salamatu Umaru Baiwa, un leader engagé l’éducation des femmes nigérianes sur la nécessité d’une politique active et d’un engagement total en faveur de la construction de la nation ; le président nigérian avait pu dire sa conviction qu’un leadership plus grand des femmes ne pouvait qu’être bénéfique pour la Nation nigériane.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom