Le Parti Démocratique du Peuple (PDP) a rejeté la décision du tribunal chargé du contentieux électoral concernant les derniers scrutins présidentiels au Nigeria. La justice nigériane était invitée à examiner les recours du candidat Atiku Abubakar contre la victoire de Muhammadu Buhari aux dernières élections présidentielles du 23 février 2019. La Cour a simplement rejeté les recours du candidat Atiku et conforté le président Buhari.

Loading...

Le PDP d’Atiku crie au scandale

Un scandale pour le camp Atiku qui ne comprend pas cette décision de la Cour. A travers une déclaration, le porte-parole du PDP Kola Ologbondiyan a rejeté cette décision qu’il traite de provocation honteuse et d’atteinte à l’intégrité du système judiciaire. Le parti se dit profondément choqué par l’annulation de son recours et estime que le tribunal n’a pas dit le droit. Le PDP estime que la justice a simplement décidé de donner la victoire à l’APC (All Progressives Congress) de Buhari en ignorant les preuves irréfutables présentées par le parti.

Rendez-vous à la Cour Suprême

Le PDP est largement revenu sur les preuves avancées par le parti pour contester l’élection de Muhammadu Buhari à la présidence du Nigeria le 23 février dernier. Il a insisté sur le cas de parjure et de fausses déclarations sous serment dans un affidavit. Il a déploré que la cour se soit substituée aux avocats de la défense incapables de fournir les preuves de leurs allégations, et que la cour ait même présenté des excuses pour cela. Il a déploré les manipulations, les illégalités perpétrées avec preuves à l’appui, l’annulation des votes des Nigérians pour Atiku etc.

Le PDP appelle ses militants au calme et à la sérénité. Il leur demande de ne pas perdre espoir et de ne pas se décourager. Le parti veut désormais s’en référer à la Cour Suprême qui, il l’espère pourra dire le droit et faire justice.  

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom