Sylvestre Mudacumura, le funeste chef rebelle Hutu a été tué par les soldats de l’armée congolaise dans la nuit de mardi à mercredi. Les forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), étaient dirigées par le commandant Sylvestre Mudacumura. Il était recherché par la justice internationale. C’est dans l’est de la RD Congo que Mudacumura a été éliminé. La milice FDLR a été crée dans l’est de la RD Congo peu de temps après le terrible génocide rwandais de 1994 qui a causé la mort de près 800 000 personnes d’après les chiffres de l’ONU.

Accusés de différentes exactions pendant la période de forte instabilité au Rwanda, les membres des FDLR sont activement recherchés par la justice internationale. Ils furent durant de longues années, le cauchemar du pouvoir à Kigali. Selon le secrétaire d’État rwandais aux Affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe, la mort de Sylvestre Mudacumura vas apporter la paix et la sécurité dans la région des grands lacs.

Il était le chef principal de la milice Hutu et ses combattants sont retranchés dans l’est de la RDC. C’est dans la nuit du mardi à mercredi, lors d’un affrontement entre les rebelles et l’armée congolaise que Mudacumura a perdu la vie, a expliqué le communicateur de l’armée congolaise.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Toute cette logorrhée pour un des pires génocidaires que le monde ait connu! Comme le dit si bien “Le patriote” dommage que tu n’aies pas été sur place pour encaisser à sa place.

    Pas de pitié pour un génocidaire.

  2. Le corps de Sylvestre Mudacumura, ex-Officier Supérieur des FAR est exposé comme le reste d’un chien sans maître par les soldatesques congolais.
    Il convient de rappeler que des centaines d’éléments des FDL ont versé leur sang pour sauver des milliers de Congolais, en particulier les femmes et les enfants dont la vie était gravement menacée par les soldats de Kagame. L’ex-président Kabila le sait très bien.
    Mudacumura et ses compagnons d’armes n’étaient pas armés car ils avaient été désarmés. Ils ne constituaient donc pas une menace ni pour les Congolais ni pour qui que ce soit.
    Feu Mudacumura connaissait les véritables auteurs des crimes qui ont été commis en RDC, les pillards des ressources minières de la RDC et d’autres méfais contre les Congolais.
    Il était recherché par la CPI sur décision des USA qui avaient mis sa tête à prix coûtant soit 5 millions de dollars US. Il n’était pas armé et était dans une situation misérable à tous les égards comme en témoignent les photos exhibées par les soldats congolais devant les cameras des télévisions du monde entier. Par conséquent, il aurait dû être arrêté vivant et être remis à la CPI afin qu’il réponde des prétendus crimes qui lui étaient reprochés. Les “soldats congolais” l’ont assassiné afin qu’il ne puisse pas parler.
    Incapable d’affronter les misérables exilés rwandais, au surplus non armés, le nouveau Président de la RDC, Tshisekedi Félix, fils d’Etienne Tshisekedi, ami ou frère de Kagame, selon les propres dires publics de celui-ci proférés de son vivant, a demandé à Kagame, auteur des millions de morts congolais, femmes enfants et hommes de tous âges, de lui envoyer des soldats pour procéder à la liquidation totale des rescapés du génocide des Hutu en RDC par Kagame. Ce qui a été fait.
    Il s’en suit que les deux armées coalisées à savoir l’’armée congolaise et celle de Kagame se livrent à la chasse à l’homme contre les rescapés Hutu et leurs progénitures se trouvant sur le sol congolais, le tout avec l’appui de la MONUSCO, des USA et autres Etats.
    La tête du Général Mudacumura avait été mise à prix par les USA, soit 5 millions de dollars pour celui le trouvera vif ou mort.
    Au lieu d’exposer son cadavre comme un cadavre de rat, il aurait été judicieux pour ses assassins de couper sa tête et la présenter au Président Trump afin de pourvoir recevoir la récompense de 5 millions de dollars.
    Mudacumura, officier des FAR. Après ses humanités scientifiques, il a intégré l’armée rwandaise après avoir réussi un concours très sélectif. Il a juré de servir le Peuple Rwandais et le Rwanda. Il était un excellent soldat. Il l’a prouvé sur le champ de bataille sur le front nord entre octobre 1990 et 6 avril 1994 d’une part et durant la guerre de 94 d’autre part. Kagame sait qu’il était un officier de valeur. Il a refusé d’abandonner le Peuple Rwandais, à savoir les Rwandais qui n’ont pas pu quitter la RDC et y sont donc restés et dont le HCR a dénié la qualité de réfugiés, contrairement aux stipulations de la Convention de Genève sur les Réfugiés. Il a donc opté pour la défense et la protection de son Peuple, le tout dans la misère indescriptible alors qu’il avait les moyens d’aller vivre au chaud avec sa famille en Europe ou ailleurs.
    Par son courage, son sens aigu d’intérêt général et d’abnégation, son amour profond envers sa Patrie, le Rwanda et les Rwandais, Mudacumura est et sera toujours, une inspiration pour le Peuple Rwandais actuel et à venir. Il est déjà entré dans l’histoire de notre pays.
    Général Mudacumura a rejoint ses compagnons d’arme, à savoir Colonel Habimana Pierre, empoisonné le jour même de sa sortie de prison sur ordre de Kagame, Colonel Nkundiye Léonard, mort avec les armes dans les mains sur le champ d’honneur au Rwanda et les autres.
    Que son AME Repose en Paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom