La première édition des Rencontres cinématographiques et numériques de Cotonou (Recico) a connu son épilogue samedi 28 septembre 2019 au Bénin par la soirée de distinction à Canal Olympia. C’est après 9 jours de célébration du cinéma africain et de sa diaspora.

La réalisatrice burkinabé Apolline Traoré emporte la plus prestigieuse distinction des Rencontres cinématographiques et numériques de Cotonou (Recico) qui s’est déroulée du 21 au 28 septembre 2019 au Bénin. C’est à elle que le jury international présidé par Jacques Béhanzin a décidé d’attribuer le Grand Prix Buste d’or Paulin Soumanou Vieyra, long métrage. C’est pour son film « Desrance ».

D’autres productions primées

Le verdict a été rendu public samedi dernier à Canal Olympia. Apolline Traoré n’est pas la seule réalisatrice récompensée à cette première édition des Recico portées par la Maison de la culture. Neuf films étaient en compétition dont quatre longs métrages et cinq courts métrages. Angèle Nbiang du Sénégal a décroché le Bus d’or court métrage pour son film « Un air de Kora ».

Le jury a également décerné le Grand prix spécial Général Mathieu Kérékou au réalisateur béninois Alain Déguénon. Il est auteur du long métrage « Le Grand tournant ». Il y a eu aussi le Grand prix spécial Patrice Talon interprétation féminine attribué à la comédienne béninoise Florisse Adjanohoun.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom