Ph : REUTERS / Carlos Garcia Rawlins

Alors qu’il espère rallier les soutiens internationaux à sa cause, l’opposant vénézuélien Juan Guaido a essuyé un terrible camouflet ce mercredi. En effet, ce dernier a appris que le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, excluait de le rencontrer si ce dernier était amené à se rendre du côté de l’assemblée générale annuelle des Nations unies.

Interrogé à ce sujet à l’occasion d’une conférence de presse, ce dernier a simplement affirmé que cela n’était pas encore à l’ordre du jour. De son côté, le président au pouvoir, Nicolás Maduro, a assuré qu’il ne se rendrait pas sur place. Toutefois, une délégation vénézuélienne sera bien présente, celle-ci ayant pour objectif de présenter une pétition visant à dénoncer les sanctions imposées par Washington à l’encontre de Caracas.

L’ONu n’envisage pas de rencontrer Guaido

S’il a ainsi sous-entendu que l’ONU n’était pas le lieu privilégié pour mener des négociations entre pouvoir et opposition vénézuélienne, ce dernier a cependant réitéré toute sa confiance. Selon lui, les acteurs engagés dans ces négociations vont réussir à trouver un terrain d’entente afin de permettre à ce pays d’Amérique du Sud de sortir de la crise. Problème, à ce jour, aucune nouvelle table ronde n’est prévue.

Guaido va envoyer une délégation

Malgré ces réticences, Guaido a toutefois confirmé qu’il envisageait bel et bien d’envoyer l’une de ses délégations à New York afin de dénoncer et pointer du doigt les dérives du régime Maduro. En outre, un groupe de travail organisé par les Européens devrait également avoir lieu lundi prochain du côté des locaux de l’ONU, afin d’étudier la situation et définir de nouvelles stratégies.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom