L’Afrique du sud est en proie à des violences sexistes et xénophobes depuis quelques semaines. Pour s’occuper de ces problèmes, le président Cyril Ramaphosa a choisi d’annuler sa participation à une réunion aux Nations Unies qui devrait avoir lieu plus tard dans le mois de septembre. Cette décision du président sud-africain a été annoncée dans un communiqué, hier jeudi par sa porte-parole.

« Le rétablissement de l’ordre »

Elle a fait savoir que Cyril Ramaphosa a décidé de ne pas se rendre à l’Assemblée Générale de l’ONU afin de mieux s’occuper des problèmes de violences qui frappent la nation arc-en-ciel. « M. Ramaphosa a décidé de rester en Afrique du Sud pour assister à la mise en œuvre des mesures urgentes du gouvernement concernant la violence sexiste, le rétablissement de l’ordre et la stabilité dans les zones touchées par la violence publique, et pour superviser les initiatives visant à redresser l‘économie »a déclaré la porte-parole du président sud-africain.

Outre les attaques xénophobes, sexistes l’Afrique du Sud fait également face à une hausse de la criminalité. Aujourd’hui vendredi, plusieurs centaines de femmes ont manifesté contre une augmentation de la criminalité et des viols.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom