Photo : Boeing

Les crashs Lion Air et Ethiopian Airlines ont eu des effets catastrophiques sur la santé financière de Boeing. Mais plus que ça, les nombreuses révélations entourant les pratiques de l’avionneur américain et la crise entourant ses 737 MAX, tous cloués au sol, influent très largement. Les voyageurs se posent des questions alors que les compagnies aériennes elles, semblent plus frileuses à l’idée de collaborer avec Boeing.

Résultat, au troisième trimestre de l’année, Boeing n’a livré que 63 appareils commerciaux, contre 190 sur la même période, l’an passé. Une chute drastique de près de 70% du carnet de commandes. Plus en détails encore, sur les 63 avions livrés, seuls 5 sont des 737 MAX, alors que l’an dernier, Boeing en revendait pas moins de 138. Une indication claire de la tendance actuelle, qui n’est pas forcément à l’optimisme du côté du géant américain.

Boeing, des ventes en chute libre

D’ailleurs, ces annonces ont eu pour effet de faire chuter l’action Boeing, qui a perdu 0.19% en l’espace de quelques heures seulement. Un effet toutefois attendu par l’état-major de l’avionneur américain. Depuis l’annonce de l’immobilisation des 737 MAX, des dizaines d’avions se sont entassés sur les parkings des aéroports du monde entier. L’autorisation de vol pourrait d’ailleurs ne pas arriver de sitôt, les autorités régulatrices américaines et européennes étant en total désaccord sur les modifications apportées par les techniciens Boeing.

Les 737 MAX, bientôt de retour ?

Résultat, la firme a été forcée de revoir ses ambitions à la baisse et a considérablement réduit sa production et donc, ses ventes. Un retour à la normale est toutefois attendu par Boeing qui espère voir ses 737 MAX rapidement recevoir l’autorisation de reprendre du service. « Nous continuons de viser une approbation des régulateurs pour un retour en service du 737 MAX ce trimestre, mais au final, ce sont la FAA et les autres régulateurs mondiaux qui détermineront le calendrier », a par exemple lancé l’un des porte-parole de la société.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom