La peste porcine a considérablement massacré la population des porcs en Chine. La menace d’une pénurie de cette viande particulièrement prisée dans le pays est de plus en plus évoquée. Le pays est connu pour être le premier pays producteur et consommateur de porc au monde. Une pénurie de porc serait un véritable désastre pour le pays. Si rien n’est fait, la Chine pourrait manquer de viande de porc au premier trimestre de l’année 2020.

Pour pallier la pénurie qui se fait déjà sentir, le gouvernement a ouvert ses réserves constituées en 2007. Une solution à court terme qui n’arrange guère les éleveurs dont le cheptel de porcs est décimé par le mal. 40% de la production de porcs pourraient être perdus cette année dans un pays où le porc a constitué l’année dernière 64% de la viande consommée. Certains éleveurs ont opté pour d’autres solutions au problème : élever des porcs géants.

Des porcs géants de 200 à 500 kg

Des porcs presqu’aussi gros que des ours polaires ! Les éleveurs chinois ont commencé cette expérience à Nanning dans la province de Guangxi. Des porcs de 500 kg ont déjà été élevés dans cette région. Des porcs géants dont le coût pourrait monter jusqu’à 10 000 yuans, environ 1 280 euros. Moins impressionnants, des porcs de 200 kg ont aussi été élevés par les agriculteurs de la province de Jilin.

Des méthodes d’élevage qui ont déjà attiré l’attention des industriels du domaine de la production animale. Ceux-ci travaillent déjà à augmenter le poids moyen de leurs bêtes à l’abattage. De 100 kg, ils sont déjà passés à 140 kg, ce qui fait une augmentation substancielle des bénéfices de plus de 30%. Une aubaine pour ces grands producteurs. L’avenir est prometteur pour les « super-porcs » au pays de Huawei.         

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom