Les pénuries de carburant sont monnaie courante au Congo. Après un épisode de pénurie en Juillet, la capitale du pays Brazzaville est actuellement en proie à une autre pénurie de carburant dans les stations-services. Tandis que certaines personnes font la queue pour s’approvisionner auprès de ces dernières, d’autres par contre vont chez les Kadafi pour prendre du carburant.

Ceux-ci commercialisent des produits de qualité douteuse. C’est dans ce contexte que la BBC a interrogé à ce propos, une source proche de la Congolaise de Raffinage, à partir de la ville portuaire de Pointe-Noire.

Une partie du transport public immobilisée

A en croire la source, les produits pétroliers sont disponibles en grande quantité, sauf qu’il y a un défaut de transport jusqu’à la capitale Brazzaville. Cependant, la situation se trouve sur le point d’être stabilisée, et des stations de la ville ont déjà reçu des approvisionnements en gas-oil et en essence. Notons que cette pénurie de carburant à Brazzaville a immobilisé une partie du transport urbain.

Une pénurie avait eu lieu en Juillet

Ce n’est la première fois que la capitale congolaise fait face à de tels problèmes de carburant. Au début du mois de juillet, la même situation s’était produite dans la ville, ce qui avait entraîné une diminution de la fréquentation des stations-service par la clientèle qui n’était pas satisfaite des services. Cette pénurie était due à une collision entre un train de marchandise et un train minéralier, qui avait eu lieu le 30 Juin 2019 à Ngondji dans le département du Kouilou.

L’accident qui s’était produit aux environs de 23 heures avait fait 16 morts. Le train minéralier de la compagnie Sapro SA, propriété de l’homme d’affaires Paul Obambi venait de Mayoko dans le département du Niari et transportait du minerai de fer.

L’état défectueux des freins du train avaient empêché celui-ci de stationner en gare et d’effectuer les manœuvres de croisement d’usage. Le train a cogné un autre, qui transportait des conteneurs et qui roulait en sens contraire. Ce dernier provenait de la gare de Tié Tié.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom