Lors de sa déclaration en ouverture des assises des forces de l’opposition ce jeudi au Chant d’oiseau de Cotonou, l’ancien chef d’Etat Nicéphore Soglo a annoncé une bonne nouvelle pour les enfants des Béninois morts lors de la crise post-électorale au Bénin.

Un fond national de solidarité est désormais créé pour aider les enfants des personnes mortes lors des échauffourées survenues au lendemain des dernières élections législatives au Bénin. L’initiative est venue des forces de l’opposition et l’annonce a été faite par l’ancien président de la République Nicéphore Soglo. Il a indiqué que ce fond est destiné à venir en aide «aux orphelins dont les géniteurs (ont été tués) et qui sont abandonnés à leur sort». Pour lui, «le Bénin est notre commune patrie, nous devons travailler ensemble à la construire».

N. Soglo sur le dialogue politique au Bénin : Si c’est du tapage,(…) ça n’intéresse personne » 

Une messe prévue samedi prochain

Il a invité par conséquent «tous les Béninois à faire le geste minimum, symbolique pour aller au secours de ces âmes en détresse, victimes collatérales du régime (en place)». Il a invité aussi le peuple à assister et à s’unir d’intention à la messe qui sera dite dans une Eglise de Cotonou le samedi 12 octobre prochain «pour le repos des âmes de nos concitoyens lâchement assassinés».

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Papa, qui a organisé le désordre?
    Qui a recruté les drogués?
    Qui les a financés?
    Faites le geste retour, c’est-à-dire donner de l’argent aux enfants des victimes de vos agissements.
    Cotonou était tranquille quand vous aviez bien voulu le troubler.
    Pourquoi attendre le jour du dialogue politique pour venir parler de cotisations?
    Tristes individus

  2. Et tu as attendu jusqu’à aujourd’hui pour communiquer que tu vas aider les orphelins. Franchement t’es pas crédible, c du kk et de la com à 2 sous cfa

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom