Photo : The Epoch Times / Flickr

Volodymyr Zelensky était ce jeudi 10 octobre 2019 face aux hommes des médias. L’objectif de cette sortie médiatique faite par le président ukrainien est de donner certaines explications sur l’affaire relative à l’appel téléphonique qu’il a eu avec Donald Trump. On retient ainsi de la conférence de presse de l’ancien comédien devenu président de la République, qu’il s’inscrit en faux contre toute la polémique qu’a suscitée l’échange qu’il a eu avec son homologue américain. Il martèle qu’il n’y a eu aucun chantage lors de ce coup de fil passé par l’actuel locataire de la Maison Blanche.

Aucune pression selon Zelensky

Selon les propos de Volodymyr Zelensky, au cours de leur conversation il n’a jamais été abordé des sujets relatifs à l’entreprise dans laquelle intervenait le fils du rival de Donald Trump. Dans le même ordre d’idée, il a profité de cette occasion pour réfuter les allégations tentant à faire croire que le milliardaire républicain aurait demandé l’enquête en échange du programme d’aide militaire. Il fait notamment remarquer que ce programme  « avait été bloqué avant même notre conversation, et nous n’avons pas évoqué le sujet. Je n’étais même pas au courant ».  A en croire les explications de l’homme fort de Kiev, son ambition était de faire venir le président américain dans son pays.

Procédure de Destitution : les choses se compliquent pour Trump 

Notons tout de même que quelques jours après le début de cette polémique, le parquet ukrainien a lancé le réexamen de certains dossiers qui avaient été classés par le passé. Le procureur fera remarquer par la suite que le fils de Joe Biden n’était visiblement pas très concerné par le dossier. De son côté, Donald Trump vit des heures chaudes depuis le signalement fait par le lanceur d’alerte. Les Démocrates estiment qu’il use de sa position pour tenter de déstabiliser ses adversaires politiques. Aussi, ont-ils enclenché le processus devant aboutir à sa destitution.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom