D5-Presidence benin

Lors du Conseil des ministres du mercredi 28 septembre 2016, le gouvernement annonçait la création du fichier national d’admission et de nomination des cadres aux emplois de la chaîne des dépenses publiques. Trois ans après, cette annonce se concrétise avec la mise en place de la première base de données dans laquelle on retrouve 57 cadres béninois qui ont été sélectionnés par catégorie.

Ceux-ci ont en effet pris part à un appel à candidature. La sélection selon des sources concordantes a été rigoureuse. Il y a eu un tri méticuleux qui a abouti au choix porté sur ces hommes et femmes qui peuvent dorénavant prétendre à être nommés au poste de coordonnateur de projet, de directeur de l’administration et des finances et de responsables des marchés publics.

Le processus n’est pas terminé

Pour le premier poste, ils sont seulement trois à pouvoir y prétendre. 46 sont susceptibles d’occuper celui de directeur de l’administration et des finances et 8 pour celui de responsable des marchés publics. Il reste sans doute des postes où doivent être affectés des cadres susceptibles d’être nommés. Il s’agit du poste de directeur de l’informatique à la direction générale du budget, directeur général adjoint du trésor et de la comptabilité publique, directeur général adjoint du budget et le poste de directeur du contrôle à la direction nationale de contrôle des marchés publics.

Emplois de la chaîne de dépenses publiques au Bénin: Les non-dits d’une application tardive 

Dépolitiser l’administration publique

Des tests sont prévus très prochainement pour retenir des cadres capables d’occuper ces postes. Quant à ceux qui sont retenus et qui seront nommés,  leur compétence professionnelle et leur éthique seront périodiquement évaluées. Leurs capacités seront régulièrement renforcées afin d’améliorer la prestation de l’administration publique. Notons que la base de données restera flexible. Elle sera auditée et épurée à la longue  avec pour conséquence, l’introduction de nouveau cadres. Cette initiative du chef de l’Etat Patrice Talon vise à  dépolitiser l’administration publique et à combattre la corruption.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Un autre baratin , enfumage de ta.lon pour essayer de se faire une virginité dans le pays . personne ne le croit plus ni au bénin ni à l’extérieur . on sait qu’il ne tient pas à ses engagements . n’est-ce pas lui qui disait que les grands commis de l’État ferait objet d’appel à candidature ? Depuis plus de 4 ans qu’il est aux affaires qu’en est il ? Même qu’aux impôts des milliards sont emportés frauduleusement et le gouvernement n’en parle pas . tchrous

  2. Et ce n’est qu’ainsi qu’on peut espérer le développement de ce pays. Mais la dépolitisation sera réelle quand on réussira la numérisation des dossiers administratifs et plus généralement l’emploi du numérique dans l’administration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom