Photo d'illustration

Airbus, le constructeur aéronautique européen et IndiGo, une importante compagnie aérienne indienne, considérée comme l’une des plus grande ont récemment un contrat commercial de plusieurs milliards d’euros. Le contrat consisterait en une acquisition par la compagnie indienne de près de 300 avions de la famille des A320, l’alter ego européen du 737 max américain de Boeing, cloué au sol.

Airbus grappille des parts de marchés

De l’avis de bien des experts, le “A320neo” d’Airbus et le 737 MAX de Boeing seraient bien en concurrence directe. Mais depuis les déboires du modèle américain cloué au sol suite à deux gros accidents, le ‘’A320neo’’ aurait de plus en plus le vent en poupe. Les compagnies aériennes déjà clientes de Airbus, désormais confortées dans leur choix.

Et ce serait le cas de IndiGo, client de longue date du constructeur européen. Guillaume Faury, patron de Airbus  déclarait à cet effet que sa compagnie « était reconnaissante de ce vote de confiance d’IndiGo » ajoutant que cette dernière commande « confirmait que la famille A320neo était l’avion de choix dans la catégorie des plus dynamiques sur les marchés en croissance de l’aviation ». 300 appareils pour un montant de 33 milliards de dollars, tel serait le détail de la commande de IndiGo.

Ethiopian Airlines : après le crash du Boeing 737, bientôt des avions d’Airbus ? 

Cependant, l’annonce de ce nouveau contrat pourrait ne pas être fortuit. Car si selon Ronojoy Dutta, directeur général d’IndiGo, « Cette commande constitue une étape importante, car elle réitère notre mission de renforcement de la connectivité aérienne en Inde », elle pourrait également être vu comme une manœuvre offensive de la compagnie pour rassurer les marchés après l’annonce le 24 Octobre dernier, d’une perte nette colossale de 149,50 millions de dollars, comptant pour le deuxième trimestre de l’exercice 2020.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom