25 ans après son décès, une œuvre de l’artiste peintre et sculpteur d’origine nigériane Ben Enwonwu a fait parler d’elle ce mardi 15 octobre à Londres en Grande Bretagne lors d’une soirée de vente aux enchères. En effet, l’œuvre, un tableau peint il y a un peu moins de 50 ans s’est vendue à 1,1 million de livres soit l’équivalent de 1,3 million d’euros. Depuis la réalisation de ce tableau nommé Christine, il est resté en possession de la famille du modèle qui ne l’a rendu public que très récemment.

7 fois plus chère que l’estimation préalable…

Ce tableau présente une jeune dame noire vêtue d’une robe décolletée de couleur jaune. Elle a sur sa tête un chapeau assorti et a un regard assez tendre dirigé vers le côté. Cette œuvre du célèbre artiste nigérian a été vendue 7 fois plus chère que l’estimation qui avait été faite au départ. Les proches du modèle -Christine- ont eu l’idée de cette vente suite à une recherche qu’ils ont effectuée sur internet sur la signature du tableau.

« La famille n’avait pas conscience de l’importance du tableau et de l’artiste, jusqu’à ce qu’une recherche sur Google de la signature les conduise à la plate-forme d’estimation en ligne gratuite de Sotheby’s » renseigne en effet un communiqué de la structure qui a organisé la vente de ce mardi. Ben Enwonwu l’auteur de Christine est bien connu dans le monde de l’art.

Il a reçu plusieurs distinctions honorifique tant dans son pays qu’à l’étranger. Il a été fait Chevalier de l’Ordre de l’Empire britannique et de l’Ordre national du mérite au Nigéria. Notons que ce tableau fait partie des œuvres les plus chères de l’artiste. Le tableau le plus coté de l’artiste considéré comme le plus important du continent africain par le magazine Time en 1949, est celui qui représente la princesse Tutu, une jeune princesse Yoruba.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom