Attendu à l’Assemblée Nationale ce vendredi le leader du Pastef ne sera probablement pas présent pour la délibération finale concernant l’affaire des 94 milliards. Sonko est annoncé à Ziguinchor le même jour selon un communiqué du département du Pastef de la même localité. Ousmane Sonko avait récemment annoncé une volonté du gouvernement à le détruire politiquement.

Aucun intérêt pour le gouvernement

Invité sur la RFM, Aly Ngouille Ndiaye, estime que le gouvernement ne trouve aucun intérêt à liquider l’opposant politique. Il soutient que c’est l’opposant qui a soulevé le problème concernant la supposée affaire de corruption contre l’ancien Directeur des Domaines Mamour Diallo. « Qu’il aille le traiter à l’Assemblée nationale en donnant des éclaircissements. Ce qui aidera tout le monde à savoir ce qui se passe » poursuit le ministre de l’Intérieur.

Plusieurs proches du président ont tenu les mêmes arguments après la sortie de l’opposant politique. Abdou Mbow qui accuse Ousmane Sonko de tentative de victimisation après avoir accusé Mamour Diallo de détournement à hauteur de 94 milliards de francs CFA affirme au micro de la RFM que: « l’affaire est privée mais implique des ressources publiques ». Les activistes comme Guy Marius Sagna ont appelé à manifester devant l’assemblée nationale demain.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom