Au cours de son entretien accordé à France 24 et Rfi hier jeudi , le chef de l’Etat béninois a abordé également le dossier relatif à Lionel Zinsou. A en croire le président Talon, il y a eu dans la presse, les preuves de ce qui est reproché à l’ex Premier ministre béninois.

« Cela a été dit et écrit noir sur blanc de sa main – de Lionel Zinsou, ndlr-.» Pour le numéro 1 béninois, Lionel Zinsou a déclaré publiquement qu’il prend 30 ou 40 millions d’euros –il ne sait plus trop le montant, précise-t-il-, pour financer ses élections alors que la loi limite les dépenses.

Comme source, Talon renvoie les journalistes de France 24 et de Rfi qui l’enregistraient hier, jeudi 7 novembre 2019 à Cotonou, aux publications dans les médias. « Vous avez vu circuler dans la presse de manière authentique les preuves d’une utilisation d’un prêt pour le financement de son élection – de Lionel Zinsou, ndlr-», affirme-t-il.

« Un faux qui n’existe pas »

Pour mémoire, l’ex Premier ministre béninois et candidat à la présidentielle de 2016 a été condamné le 2 août 2019, par le tribunal de première instance de Cotonou, à 5 ans d’inéligibilité à toutes les élections à venir en République du Bénin et autres peines. C’est pour usage de fausse attestation ou de certificat falsifié et de dépassement de dépenses de campagne.

Mais il a toujours défendu jusque là avec son avocat que le faux dont on l’accuse n’existe pas et personne n’a pu produire les preuves de ce faux devant le tribunal. Ce n’était qu’un jugement de première instance. Le procès n’est pas terminé. Mais là, Talon lui indique officiellement la source ou l’une des sources.

Voir les commentaires

3 Commentaires

Répondre à george Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom