Photo : Facebook Ali Bongo Ondimba

Le directeur de Cabinet du Président Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga, a été démis de ses fonctions. Ce parfait inconnu de la sphère politique gabonaise il y a quelques années était devenu le discret directeur de cabinet d’Ali Bongo. Mais depuis l’AVC d’Ali en Octobre 2018 et la longue convalescence qui a suivi entre l’Arabie Saoudite, le Maroc et le Gabon, l’homme avait pris des galons.

Ce départ est une semi révolution au Gabon. Il y a quelques semaines encore, l’homme effectuait une tournée nationale en lieu et place du chef de l’Etat gabonais. Une tournée annuelle que seul le chef de l’Etat gabonais avait l’habitude de faire jusqu’alors. Beaucoup voyaient en lui un potentiel dauphin du président de la République.

Prêt pour un nouvelle mission

Brice Laccruche Alihanga était presque devenu l’homme le plus puissant du pays après le président. Les opposants l’accusaient même de diriger le Gabon par procuration depuis l’accident d’Ali. On l’accusait aussi de concentrer tout le pouvoir entre ses mains et d’ériger un mur autour du chef de l’Etat en éloignant tous les autres proches du président Ali Bongo.

L’homme a réagi à son limogeage avec classe. Sur sa page Facebook, il a écrit toute sa fierté pour le travail abattu ces deux dernières années et les réformes opérées. Il dit être prêt à commencer dès demain un nouveau chantier pour « le président et pour le Gabon ». Son départ est une grande surprise pour les gabonais qui en ont fait leur chou gras. Les raisons de ce limogeage restent inconnues.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom