Dans la matinée de ce samedi 16 novembre l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan a exprimé sa déception au sujet de l’organisation des élections des gouverneurs dans l’Etat de Bayelsa. L’ancien président a affirmé qu’il n’est pas content  de ce qu’il a observé dans son bureau de vote à Otuokein Ogbia, sa ville natale.

L’ex-chef d’Etat a notifié qu’il était déjà au bureau de vote à 8h19, heure locale, alors que le scrutin n’avait pas encore démarré et que les journalistes aussi serait absent pour constater le déroulement. Après avoir participé à des missions d’observation électorale dans plusieurs pays africains, monsieur Goodluck a affirmé qu’il est déçu de ce qu’il a vu.

L’ancien président de la république fédéral a déclaré aux journalistes après avoir accompli son devoir citoyen à 11h30 que dans les autres pays africains où il a coordonné des équipes de surveillance électorale, ils avaient coutume de se rendre dans les bureaux de vote 30 minutes avant.  Dans leur rapport dit-il, ils indiquent exactement l’heure à laquelle les élections ont commencé.

Election des gouverneurs au Nigéria : une ONG dénonce des « crimes électoraux »

Un appel aux jeunes

Que les élections aient commencé tardivement selon l’ancien président, est un « acte d’accusation adressé au corps électoral qui gère les élections ». Pour lui, il n’y pas de raison valable pour que les élections ne débutent pas avant 8h. Il a invité par ailleurs les jeunes qui passent leur temps à vitupérer les anciens à bien faire les choses eux-aussi.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom