La 8ème législature a adopté nuitamment un nouveau code électoral en remplacement à l’ancienne loi votée le 03 Septembre 2018 au parlement. Un nouveau texte qui évacue totalement certaines  dispositions de l’ancienne loi. Entres autres innovations dans le nouveau code électoral, l’instauration d’un conseil électoral de cinq (5) membres en remplacement à la CENA dont le mandat des membres actuels expire en Juillet 2021

Le conseil électoral est aussi doté d’une direction générale des élections comme c’est le cas au Cameroun et au Mali. La bagatelle de deux cents cinquante millions (250.000.000FCFA) imposée aux présidentiables dans la loi n°2018-31 portant code électoral a été littéralement revue à la baisse.

La caution est ramenée à cinquante millions de Francs CFA (50.000.000FCFA). La liste électorale informatisée (LEI) remplace désormais la liste électorale permanente informatisée (LEPI) à partir de 2021.

Parrainage

Le duo Président de la République- Vice-président de la République doit être parrainé par 10% des députés et maires, soit un total de 16 élus(Députés et/ou Maires). Le nombre de sièges à l’Assemblée Nationale passe de 83 à 109 députés avec 24 sièges exclusivement réservés aux femmes, à raison d’une femme par circonscription électorale. Les candidats titulaires et leurs suppléants aux législatives payeront comme cautionnement 1,5 million FCFA par candidat contre 3 millions dans l’ancien code.

Voir les commentaires

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom