A l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 13 novembre 2019, le porte-parole du gouvernement a fait son traditionnel point de presse. Au cours de la conférence de presse qu’il a donné, monsieur Sidi Touré a déclaré aux journalistes que la Côte d’Ivoire dispose des moyens et atouts nécessaires pour organiser la présidentielle de 2020.

Sidi Tiémoko Touré a affirmé que la Côte d’Ivoire  n’a nécessairement pas besoin des aides d’experts extérieurs au cours de ces élections. L’actuel Ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement a affirmé cependant que le pays de Houphouët-Boigny serait prêt à recevoir éventuellement les conseils « des amis » qui souhaiterait bien accompagner la Côte d’Ivoire dans ce processus électoral.

Des missions extérieures se proposent

Ils y a quelques jours, une mission de l’ONU a effectué une séance de travail avec les membres de la Commission électorale indépendante (CEI). L’organisation internationale envisage également d’effectuer d’autres rencontres avec les autres acteurs de la présidentielle de 2020 qui sont le gouvernement, les partis politiques et les organisations de la société civile.

Côte d’ivoire : l’Onu entame des rencontres avec les acteurs de la présidentielle 2020

L’Organisation des nations unies souhaiterait à l’issue des concertations, évaluer en quoi elle peut apporter des aides à la Côte d’Ivoire lors des élections. De même, au cours du mois d’octobre, l’Union Européenne (UE) avait exprimé également son désir de venir en aide à la Côte d’Ivoire si elle la sollicitait dans le cadre d’une mission d’observation électorale.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom