© ERIC PIERMONT / AFP

Le jeudi 07 novembre, France 24 et RFI diffusaient une interview que le président béninois leur avait accordée. Dans cet entretien, Patrice Talon donnait un coup de pied dans la fourmilière en informant qu’il y avait un projet de rapatriement des réserves de change de franc CFA qui sont actuellement en France.

Cette initiative serait celle des chefs d’état de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), approuvée par la France, à en croire Patrice Talon. Seulement, avant d’imputer ce projet à ses homologues et lui, Patrice Talon a semble-t-il fait un faux pas. En effet, il a interpellé un journaliste, lui demandant de bien préciser que c’est un projet des autorités françaises, selon BBC.

Du côté de la France, on nie tout en bloc

Ce qui crédibilise semble-t-il, la  thèse d’un deal entre l’hexagone et l’Uemoa sur le franc CFA. Du côté de la France, on nie tout en bloc. « Ce n’est pas à la France de faire des propositions ou d’imposer quoi que ce soit » indique le ministre de l’économie Bruno Le Maire. Cependant, « si une majorité d’Etats membres de la zone franc veulent avancer vers une réforme ambitieuse, nous répondrons oui » ajoute sans ambages ce membre du gouvernement Macron, selon les propos rapportées par la BBC.

Elle est prête à accompagner “une réforme ambitieuse”

Ce n’est pas la première fois que Bruno Le Maire se prononce sur le franc Cfa. En début du mois d’octobre dernier, il avait déjà laissé entendre que son pays était ouvert à une « réforme ambitieuse » de la devise ; ajoutant qu’il attendait que les 15 pays membres ayant en commun cette monnaie, décident ce qu’ils souhaitent.

Franc CFA : après les propos de Talon, les clarifications du ministre Wadagni 

Signalons que l’Uemoa dont les pays membres font également partie de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), pourrait changer de monnaie en 2020. En effet, il y a un projet de monnaie nommée Eco au niveau de la Cedeao. Cette devise devrait même entrée en circulation l’année prochaine.

Voir les commentaires

25 Commentaires

  1. Cette Sophie est le produit des medias francais qui les formatent en leur faisant croire que c’est la France qui vient nous aider.
    Ça ne va pas changer..c’est l’ADN du colon.
    Pour revenir au sujet, si un parent(la France pays colonisareur) met au monde un enfant (pays colonisé soit disant independant)et que celui apres 60 ans est toujours a ses depends, ce parent doit se remettre en cause
    Il est temps de sortir ce fils mal eduqué de la maison afin qu’il se debrouille seul.

    • Si la France n’a rien à gagner sur le transfert de la réserve du CFA pourquoi elle s’entête à garder cette réserve. J’ai entendu ce matin Mr mbaye ex-premier ministre du Sénégal quand je l’ai entendu, je me suis rendu de son incapacité à l’époque d’exécuter son rôle. Comment un grillot paraît peut se prétendre de devenir le président du Sénégal. Je suis désolé pour mon pays la France d’arrêter de piller ces pauvres pays faibles et corrompus par la France elle -même. C’est un péché que ces criminels présidents dit de pays puissant ne sont rien que des bandes des criminels. Cela ne restera pas sans être puni par l’histoire.

  2. La France n’a rien imposé ! Ras le bol des racistes qui accusent la France de tous leurs maux quand en même temps celle ci efface les dettes de ces pays africains et injecte des milliards pour l’aide au développement ! Aide que les africains acceptent sans problème ! Corruption et absence de régulation de leur démographie c’est ça leur problème imputable aux africains uniquement !!!!

    • Qu’est ce que vous appelez l’aide au développement ? Quand on ne sait pas ,on demande. documenté vous. Il me semble que vous ne maîtriser pas le sujet. Le cfa ; la France Afrique ;total elf et toutes les magouilles française en Afrique. documenté vous. Et nous espérons vous lire très bientôt, puisque votre point de vue nous sera important.

    • @Sophie,
      Ce n’est pas un sujet sur lequel faut laisser parler ses émotions mais bien faire usage de sa raison. Et là, pour peu que vous essayez de lire et de comprendre comment le mécanisme actuel fonctionne, vos avis sur le sujet changera… si vous êtes de bonne foie, évidemment.

      Pour finir, à votre avis, pourquoi la France ne renonce pas au franc cfa mais s’y accroche depuis environ 60 ans?

    • Tant que la France va vivre sur ke dos des pays ayant en partage ke franc CFA,elle ne peut jamais se soustraire des problèmes liés retard de développement de ces pays.
      Tant que la France ne va pas se désengager du franc CFA qui se fabrique chez elle il t aura toujours problème.
      On ne fait pas le bonheur d’un peuple contre sa volonté.
      Enfin il y a aussi des détournements en France

    • Mme sophie, avant de dire des âneries, prenez le soin de connaître véritablement l Afrique de l’ouest et le fonctionnement du franc CFA.

    • Arrêtez vos raisonnement de néocolonialiste .
      Basta , c qui le raciste , le pauvre africain exploité auquel on pille les richesses de son pays ou bien le blanc prédateur pilleur.
      Ok c simple , ces peuples veulent récupérer leurs souveraineté, c simple non ? Il suffit de plier bagage et les s laisser se débrouiller tous seuls .
      C pas compliqué non ?

    • Haha, ces gens illetrés qui n’ont pas terminé l’école primaire qui veulent toujours donner des leçons aux africains. Chère Sophie, si vous trouvez je dis faux, essayez de bien cerner le contour du sujet avant de venir vous exhiber sur la toile!!

    • Nous n’avions pas besoin de l’aide de la France.La France nous a toujours imposé tout via nos chef d’États qu’elle a choisi elle-même nous ne voulons plus de la FrancAfrique nous en avons marre vous ne cessez de parler des aides que la France nous donne comme si l’Afrique n’a rien fait pour la France rappelez-vous que c’est l’Afrique qui a libéré la France pendant la deuxième guerre mondiale lorsque ça stabilité était menacée par l’Allemagne nazie.

  3. Pas de commentaires. Rien que l’ire. La colère.
    L’enfant naît. Il grandit et se gère.
    L’Afrique a grandi et il est tant qu’elle se contrôle.
    Je dis tout simplement merci à la France pour le temps qu’elle a géré le CFA.

  4. Il n’y a point de réformes possibles qui devraient provenir de la france. On dit qu’on n’en veut plus et vous vous accrochez. Maintenant commencez à d’apprendre à vos enfants à vivre de leurs propres efforts car il n’est jamais tard de bien faire

  5. Bruno le Maire, savez-vous pourquoi la France ne voudra jamais abandonner le franc CFA? Parce que c’est additif! La seule différence entre le fumeur qui souffre du fait de la nicotine et la France qui est humiliée du fait de la planche à billets (le franc CFA) des autres est que le fumeur ne moura pas de nicotine quand il va cesser de fumer, alors que la France “moura” en raison de son manque d’influence dans le monde quand elle abandonnera le franc CFA. Si vous ne le savez pas, Jean Tirole et Thomas Pikkety le savent, Sarkozy aussi!

    Rappelez lui que derrière toute banque centrale, dans tout pays serieux, se trouve le gouvernement ou les gouvernements du ou des pays utlisateurs des signes monetaires imprimés par l’institut d’émisssion de ce ou ces pays. Dans notre cas, derrière notre banque centrale se trouve un gouvernement étranger, la France qui une fois encore se met en position de donneur de leçon à travers Bruno le maire qui doit devenir le maire de Cotonou avant d’ambitionner activer une reforme ambitieuse d’un système contesté depuis mathusalem.

    Sauf que Bruno le Maire se considère toujours comme le ministre des colonies ou il ne l’est pas et nous le disqualifions comme reformateur.

    Bruno, pour ton information, nous sommes arrivés à la conclusion que le système contesté ne doit pas sunbir de changement suite à une réforme ambitieuse qui sonne française que tu souhaites de tous tes voeux en tant que ministre de la France: c’est legitime! Someone has to keep his job!

    Mais rassurez-vous, une fois que nous aurons rompu cette relation bizarre et formé notre propre système, pourvu que nous ayons ensuite besoin de votre assistance technique, ce que j’en doute, nous pourrons maintenant vous contacter pour payer le service que vous auriez rendu pour nous. Si reforme il y a, tout système pervers comme le franc CFA doit être purement et simplement abolie.

    Monetary policy: it’s not a rokect science in the 21 st century!

  6. Bon les comiques votre racismes a deux francs ça suffit.
    Moi je veux pas d’un Eco qui va être devalué, je veux pas voir tout augmenter et mon salaire lui rester au même niveau. Quand je lis tous les commentaires, on croit comprendre que l’eco va être volaille…. Bref ca va être une monnaie de singe et les dindons de la farce ou de la France, ça sera nous….
    Moi on peux donner n’importe quel nom à cette monnaie, mais que mon pouvoir d’achat ne soit pas diminué de moitié…
    Ça ça me fait très peur !

    • Enfin, une analyse pertinente dans ce brouhaha de pleurniche de gens qui n’ont pas lu le chapitre 1 d’un ouvrage de politique monétaire !

  7. Chiche ! ! ! Osons couper ce cordon diabolique qui laisse les pays africains exangues et poussent la jeunesse africaine à l’émigration. Tout le monde le sait, il est temps.

    • Nous voulons une monnaie autonome. Que la France nous laisse et nous rappelons qu’elle n’a rien a proposé pour notre destin financier et économique. C’est trop idiot de la part de la France. Nous voulons une monnaie dépourvue de vos critères et propositions fallacieuses
      .

      • Bizarre que lex-premier ministre du Sénégal ex fonctionnaire à la bceao répond à Mr babouvier honte au pays de la terrasse de l’Afrique de l’Ouest. Je ne peux pas comprendre comment des 14 pays d’un continent peuvent garantir leur monnaie à l’extérieur. Ces pauvres qui engraissent cette France dirigée par une bande de criminels

  8. Moi je ne conprend pas ou ce trouvent le cerveau des chefs d’Etat africains qui ne réfléchie pas sur l’avenir de leurs peuple qui meurt de faim chaque jour en afrique a cause de la politique monetaire géré par la France (fcfa )

  9. On s’en fout des bal bla bla, nous peuple africain on veut juste qu’on mettent fin à ce systeme monetaire inventé par les nazis pendant l’occupation en france, que cette derniere n’a pas hesité à appliquer à ces colonies en remerciement pour l’avoir aider à se liberer.
    Mettez vous en action et offrez nous une monnaie geréé par la banque centrale ouest africaine

  10. La France doit rendre aux Africains leurs réserves qu’elle détient et fructifie à son seul profit.
    La France doit-être écartée en tout point de la future monnaie unique de la CEDEAO.
    La France doit être mise hors jeu. Point Final.
    Mais comme une sangsue, elle s’acroche à la bête depuis presque 60 ans déjà! Et elle n’est pas prête d’y renoncer… sans se battre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom