Photo : Pr Bénin

Le ministre de l’Economie et des Finances du Bénin a essayé de recadrer les commentaires et les interprétations qui ont été suscités par la dernière sortie médiatique du président de la République du Bénin. Sur les antennes de Radio France Internationale, Romuald Wadagni est revenu sur les propos de Patrice Talon et a essayé d’apporter certaines précisions.

Pour l’actuel président de la conférence des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), son patron essayait juste de faire comprendre la finalité des réflexions qui sont en cours sur le changement du franc Cfa. Ainsi, selon l’argentier national du Bénin, il s’agira au terme du processus de «  de la prise en main de la gestion de l’intégralité des réserves de change de la zone par la BCEAO ».

Des aspects techniques évoqués par Talon

Il fait remarquer que le président de la République « a été clair en disant qu’il y a un aspect technique à la question et il y a aussi une question psychologique ». Pour l’officiel béninois, le volet relatif à la gestion de la réserve de change par d’autres entités « pose des questions de perception ». Aussi, des réflexions sont-elles en train d’être menées afin d’apporter des réponses à ces questions.

Rappelons que suite à cette sortie médiatique de Patrice Talon, beaucoup de réactions et de commentaires ont été enregistrés. Il déclarait en effet que la réforme qui était en cour avait pour objectif « que les pays membres de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne garderont plus de réserves de change auprès du Trésor français ».

Réaction de la France

Le ministre Français de l’Economie Bruno Le Maire avait réagi en faisant remarquer que son pays était « ouvert à une réforme ambitieuse » de la monnaie actuellement décriée. Mais la condition importante selon lui est que la proposition «vienne des États membres de la zone franc ».

Voir les commentaires

11 Commentaires

  1. Quelle clarification va. T on donner sur un sujet dont les orientations sont claires: les reserves seront Gerees par nous memes pays Africais. Point barre…
    Le reste n’est que verbiage.

    • Vraiment. KO la France est prête à accompagner une réforme ambitieuse.Monsieur le ministre les Africains ont grandi.Laissez les se prendre en charge un jour? Cet esprit paternaliste n’est plus acceptable aujourd’hui ni demain.Acceptez au moins qu’on appelle ” Ancien Colon ” et cela vous fera du bien dans notre mentalité que vous êtes enfin parti à l’instar des autres Colons Anglais, Espagnols, Portugais, ..Hollandais..Enfin ! Comme l’a dit le président Talon” C’est plutôt psychologique” .Et non technique. Laissez les africains se débrouiller seuls au lieu de vouloir sempiternellement les accompagner

  2. You know the guy who was having trouble to educate his boss because of knowledge deficiency but willy-nilly had to come on stage in the second place to clarify with little success what the boss said in the first place? Romuald Wadagni, don’t be that guy!!!

    Et du reste quand nous considérons le passé, nous disons de quelles illusions l’intelligentia beninoise croyait t-elle pour operer à travers un compte d’operations dit mécanisme de couverture des importations à nous imposer par la France. Tout à coup, nous nous rendons compte que le problème du financement de l’économie, ce n’est pas simplement une erreur qui touche uniquement un compte extérieur à nous. Nous nous sommes trompés dans le choix de notre politique monétaire.

    Cher Wadagni, les 100 reproches faits au systeme franc CFA sont connus et “la prise en main de la gestion de l’intégralité des réserves de change de la zone par la BCEAO” est l’un de ces 100 reproches pour votre information.

    Le pauvre Bruno Le Maire fait remarquer que la France était disposée à une réforme ambitieuse du systeme monetaire des pays etrangeres! Mais dites à Bruno que j’ai une nouvelle pour lui:

    Les hommes qui dirigent le FMI se sont trompés quand ils ont imposés le Programme d’Ajustement Structurel aux pays pauvres dans les années 80 ; Milton Friedman s’est trompé quand il a dit que l’Europe ne peut pas s’unir ; Adam Smith s’est trompé quand il a argumenté que l’Amérique ne peut pas devenir une grande industrie ; le président Obama et l’ensemble des dirigeants américains se sont trompés quand ils ont bombardé la Lybie en 2011; Alan Greenspan et ses collègues de la réserve fédérale se sont trompés pendant 40 ans quand ils ont mis en application une politique monétaire qui s’est révélée désastreuse pour l’économie américaine ; Patrice Talon, le président béninois et ses collaborateurs se sont trompés quand ils ont imposé une taxe sur les réseaux sociaux en 2018. Les autoritees francaises peuvent et se trompent à certaines occasions dans leurs vie, mais si l’on n’y prend garde, ils se tromperont à toutes les occasions dans leurs vie.
    Aujourd’hui encore les critères de convergences, la manipulation, la strategie, la ruse et la rage sont désormais employés pour essayer de compliquer le problème à dessein.

    Jen aurai fini.
    Knowing that there is no new concept in the area of money, that if something cannot go on forever, it will stop, French Pundits, please stop telling me that rubbish: the idea that France must be part of the game!

    • Cacophonie est où ????
      Quand on ne maîtrise pas le vocabulaire Français ; on se tait
      Toi là ; tu n’as rien dans la tête
      Un tonneau vide qui fait du bruit devant son clavier
      Titulaire de faux diplômes et bénéficiaire de concours frauduleux actuellement sans activités lucratives
      Holé ; djagouda !!!!
      Va là-bas
      Tchrous
      Je reviens
      Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom