Ce mardi, le leader nord-coréen Kim Jong-un a inauguré un projet de ville nouvelle du côté de Samjiyon, une ville située à proximité du mont Paektu, là où les légendes les plus folles témoignent de la naissance de la nation nord-coréenne. Le projet lui, se veut titanesque et confirme les ambitions élevées de Pyongyang en matière de développement.

Située tout près de la frontière chinoise, la ville de Samjiyon s’apprête à connaître un nouvel essor. En effet, le gouvernement nord-coréen a décidé d’investir dans la reconstruction de cette ville. Sur place, a ainsi été construit un musée des activités révolutionnaires ainsi qu’un stade flambant neuf visant à former des athlètes nord-coréens au sport d’hiver. Outre ces infrastructures, une ligne de chemin de fer y a été développée ainsi que 10.000 logements. Au niveau de l’emploi, deux usines ont été construites, l’une servant au conditionnement de myrtilles et l’autre de pommes de terre.

Kim Jong-un impliqué dans ce projet

Un chantier dantesque et onéreux, dans lequel Kim Jong-un s’est directement impliqué, se rendant sur place à diverses reprises afin d’y témoigner de l’avancée des travaux. L’idée, via cette présence accrue et les travaux visant à redonner vie à cette ville endormie, est également symbolique puisque la Corée du Nord espère prouver aux yeux du monde et notamment à l’ONU, que sa population sait faire face aux nombreuses sanctions économiques et diplomatiques imposées par la communauté internationale.

Un message adressé à la communauté internationale

Tentant de prouver que les choses avancent dans le bon sens, KCNA a ainsi confirmé l’inauguration du site, publiant par la même occasion plusieurs clichés du leader nord-coréen, imperméable noir sur le dos, coupant avec un grand sourire, le ruban rouge symbolisant l’avancée concrète des travaux, supposés prendre fin avant octobre 2021. Propagande oblige, KCNA a également dévoilé plusieurs clichés pris depuis le dessus de cette ville nouvelle. Au décor féerique, cette dernière semble baigner dans la lumière. Un contraste frappant avec la situation de millions de citoyens nord-coréens qui doivent vivre avec des coupures récurrentes d’électricité.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom