Felix Tshisekedi - Reuters

Ce week-end, sous les charges de « faux et usage de faux et association des malfaiteurs», de Coordonnateur administratif des services personnels du Chef de l’Etat, Dieudonné Lobo, aurait été placé sous mandat d’arrêt provisoire, au centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa.

L’homme, un proche du président Tshisekedi, arrêté en compagnie de deux autres personnes, aurait été mêlé dans des malversations  en rapport avec Société minière étatique de Bakwanga, MIBA.

Accusé d’usurpation de pouvoir

Selon le parquet général près la Cour d’appel de la Gombe, une commune du nord de la Province de Kinshasa, M. Lobo et ses « complices », deux autres personnes, avaient été incriminés pour d’avoir donné mandat spécial, « au nom du président et à son insu », à la firme canadienne Saint Louis BGM enfin d’effectuer des études en exploitation industrielle de diamants pour le compte de la MIBA.

De sources concordantes, ce serait le premier ministre, Sylvestre Ilunga, qui  aurait levé le lièvre en dénonçant au Directeur de cabinet du Chef de l’Etat « le mandat spécial que monsieur le coordonnateur administratif des services personnels du chef de l’État accorde à la compagnie Saint-Louis BGM SARL (…) Étant donné qu’il y a manifestement défaut de qualité et usurpation du pouvoir». Cette recommandation, le premier ministre congolais l’aurait fait via une correspondance datant du 26 octobre dernier.

Le mandat incriminée devait permettre à Saint Louis BGM, de mener un certain nombre d’actions, notamment celui de la prospection, de l’étude de faisabilité et des modalités d’exploitation de gisements au sein même de la Société minière publique pour « la ville diamantifère de Mbuji-Mayi ».

Seulement selon le premier ministre, le Chef de l’Etat, n’aurait semble-t-il pas été informé de telles manœuvres, alors même que mandat aurait été donné à la société donné en son nom. Deux semaines après l’injonction du premier ministre, le 18 Novembre, c’était l’enquête ouverte par les services compétents qui aurait abouti à l’arrestation du week-end dernier.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom