,

En France, nouvelles accusations graves contre la Russie de Poutine

Les services de renseignement russes (GRU) ne reculent devant rien. Le Monde nous apprend dans sa parution du samedi 7 décembre que les services russes seraient derrière le piratage de la campagne de l’actuel président français Emmanuel Macron alors candidat aux élections présidentielles de 2017. Comme en 2016 aux Etats-Unis où elle avait été accusée d’ingérence dans les élections présidentielles russes avec le piratage supposé des ordinateurs du parti démocrate, les russes se retrouvent impliqués dans le piratage de la campagne de Macron en France.

Les recherches de deux chercheurs spécialisés de Google et des investigations menées par la société FireEye spécialisée dans la traque des pirates informatiques, particulièrement celle des pirates utilisés par l’Etat russe, ont révélé que la GRU s’était servie de deux unités spécialisées dans le piratage pour prendre connaissance des courriels de membres influents de l’équipe de campagne de Macron et les diffuser.

Publicité

Des pirates nommés APT28 et Sandworn

Les deux unités spécialisées dans le piratage et liées aux services russes sont l’APT28 et Sandworn. Selon les révélations du Monde, c’est d’abord le premier groupe de pirates, l’APT28 qui a lancé une opération d’hameçonnage en mars 2017 en envoyant des courriels dans le but de piéger des cibles afin de dérober leurs identifiants et mots de passe.

Suite à cette entrée en matière, la seconde unité de piratage Sandworn est entrée en action un mois plus tard avec le même modus operandi. Peu de temps après, le 5 mai notamment, soit deux jours avant le second tour des élections présidentielles, des milliers de documents de campagne d’Emmanuel Macron seront divulgués sur internet. Ce qui n’empêchera pas Emmanuel Macron d’être élu Président de la République le 7 mai.

Un sommet Macron-Poutine sur fond de suspicion

Des révélations fort troublantes qui apparaissent deux jours avant la visite à Paris du président russe Vladimir Poutine pour un sommet concernant le conflit ukrainien. La Russie a d’ores et déjà nié toute implication dans la campagne électorale française. La visite de Vladimir Poutine à Paris en début de semaine prochaine risque de connaître une atmosphère plutôt crispée entre les deux hommes.

6 réponses

  1. Avatar de Hassen beinmenahelb
    Hassen beinmenahelb

    Sisi en Egypte remplace un président élu démocratiquement sur ordre de la plus grande puissance démocratique mondiale. Et tout le monde est content même les danseuses du ventre.

  2. Avatar de Montagny
    Montagny

    Non seulement ,il n’y a rien de confidentiel ce servant de mercenaires où équipant d’autres pays pour déstabiliser d’autres pour mettre en places certains pour nos propres intérêts….
    Même Mr Chirac le disait : » depuis 4 Siècles et demie nous ponctionnont les pays africains ».
    Et on continue.
    Sans parler du reste.

  3. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    « La France…s’implique…dans les campagnes électorales…francophones » Comme les ex-présidents du Gabon, du Congo Brazza de la Côte d’Ivoire dans les élections françaises… jeu habituel (malsain) d’influence.

    Mais attend donc « Anselme », que les russes, « s’impliquent directement dans les campagnes électorales des pays francophones » et tu verras le genre de régimes que tu auras et le type de société qui te seras imposé.
    \\\\\ ///
    (@_@)

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      « Qui te sera… ».

      Eux ils vous ont prévenus : « on laissera les mains libres aux pouvoirs en place. Pas d’ingérence ».
      Mais lorsqu’ils auront besoin d’aide pour mater les récalcitrants, ça c’est de la coopération 🙂

      \\\\\ ///
      (@_@)

      1. Avatar de Hassen beinmenahelb
        Hassen beinmenahelb

        Sisi remplace morsi

  4. Avatar de Anselme
    Anselme

    La France elle, s’implique directement dans les campagnes électorales des pays francophones. Elle installe les présidents qui lui conviennent, sans s’encombrer de leur nationalité.
    Tel est pris, qui croyait prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *