Alassane Ouattara

Le débat sur le Franc Cfa se poursuit. Alors que les militants contre cette monnaie qualifiée de coloniale continuent de la dénoncer et de réclamer une autonomie, le président ivoirien a par contre pris récemment sa défense.

L’Euro permet la stabilité du franc Cfa selon Ouattara…

Lors de son passage sur l’émission « Le Débat africain » de Radio France Internationale, il a une fois encore réaffirmé sa position par rapport au fonctionnement actuel de la monnaie ouest-africaine. Pour Alassane Ouattara, il est très important que la monnaie reste attachée à l’Euro. Selon le président ivoirien, cette relation qui existe entre la monnaie africaine et l’Euro a le mérite de garantir sa stabilité.

Il a notamment insisté sur le taux fixe qui est appliqué aux emprunts faits par les pays africains à cause de l’arrimage à l’euro. Ainsi, selon la description qu’il a faite, lorsque les pays ayant en partage le Francs Cfa empruntent des euros, le taux ne change pas lors du remboursement.

La prospérité au sein de l’Uemoa serait à cause de la parité fixe

Il fait remarquer que ce n’est pas le cas quand il s’agit d’une monnaie flexible. Même s’il reconnait que c’est profitable pour certains, l’ancien gouverneur de la Banque centrale préfère une parité fixe à en croire ses explications. « Si les pays de l’UEMOA [Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine] n’ont pas tellement de problèmes de dettes, c’est grâce à cette parité fixe » a-t-il ajouté pour poursuivre son argumentation.

Ces propos interviennent dans un contexte où les pays de la zone franc s’apprêtent à adopter la monnaie unique dénommée « Eco ». Si certains demandent que soit coupé tout lien avec la France, un autre groupe dont Alassane Ouattara estime qu’il faut juste changer de nom au « Franc Cfa » et garder surtout son fonctionnement actuel.

Voir les commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom